pack hivernage et bache hiver pour piscine

22 produits

En hiver, vous ne devez pas utiliser la même bâche de protection que le reste de l’année. Découvrez la collection de Distripool : Pourquoi choisir une bâche d’hiver pour votre piscine ? En hiver, il est rare de se baigner dans son bassin, à moins de vivre sous les tropiques. C’est pourquoi, la piscine est placée en hivernage. Mais ce n’est pas suffisant. Pour que les salissures ne s’amoncellent pas dans le bassin et que l’eau soit parfaitement protégée des pollutions hivernales, il est nécessaire d’acheter une bâche d’hiver, bien plus solide et protectrice que les modèles classiques.

banniere-bache-hiver-guide

Trier par :

Bâche d'hiver piscine Cover-Winter 1
7,25 €/m²
6,60 €/m²
-9%
Bâche d'hiver piscine Cover-Winter 2
8,39 €/m²
7,49 €/m²
-11%
Bâche hiver filtrante pour volet automatique
8,56 €/m²
7,99 €/m²
-7%
Bâche hiver pour piscine SECURITIS ECO- conforme NF
9,55 €/m²
8,20 €/m²
-14%
Bâche d'hiver piscine Cover-Winter 3
9,23 €/m²
8,29 €/m²
-10%
Bâche hiver pour piscine SECURITIS - conforme NF
10,00 €/m²
8,69 €/m²
-13%
Couverture d'hiver filet Fileco piscine
9,55 €/m²
9,07 €/m²
-5%
Couverture d'hiver Mistral S piscine
10,39 €/m²
9,87 €/m²
-5%
Bâche d'hiver Securitis Hors Sol piscine bois
10,99 €/m²
10,40 €/m²
-5%
bache  d'hiver AUTAN piscine
11,59 €/m²
11,00 €/m²
-5%
Couverture hiver piscine Intersup Top
11,65 €/m²
11,06 €/m²
-5%
Couverture d'hiver ZEPHIR pour les piscines bois hors sol
11,99 €/m²
11,39 €/m²
-5%
Bâche d'hiver piscine à boudins d'eau
13,15 €
12,50 €
-5%
Couverture d'hiver Intersup Luxe
13,59 €/m²
12,90 €/m²
-5%
Coffret de mise hors gel classique
49,00 €
45,00 €
-8%
Coffret de mise hors gel GEL ELEC
110,00 €
99,00 €
-10%
Pack hivernage piscine complet
135,00 €
128,25 €
-5%

Notre sélection de bâches d’hivernage pour la piscine !

Quelles que soient les dimensions de votre bassin, vous n’aurez aucune difficulté à trouver la bâche d’hiver qui vous convient sur Distripool ! Vous aurez même la possibilité d’acheter un package hivernage encore plus pratique et complet. A vous de choisir les équipements qui correspondent le mieux à l’ensemble de vos besoins ! Une question sur les produits sélectionnés sur notre site Internet ? Contactez dès à présent notre service client au 04 11 93 04 06 : nous répondrons à toutes vos questions !

piscine hiver 2

Guide hivernage Distripool : Introduction

Entretenir sa piscine toute l’année, ce n’est pas bien difficile, à condition de respecter quelques règles de base. Par exemple, en hiver, il est recommandé de passer sa piscine en mode hivernage : comme vous n’allez pas l’utiliser pendant de longs mois, il ne sert à rien de l’entretenir de la même façon qu’en plein été.


Une guide piscine sur l’hivernage passif et actif !

Distripool vous invite à découvrir son guide sur l’hivernage. Celui-ci vous permettra de définir s’il vaut mieux choisir le mode passif ou actif pour votre bassin.

Voici le sommaire de notre guide :


- Zoom sur le mode actif :
- Avantages et inconvénients
- A qui s’adresse cette technique ?
- Comment mettre en place l’hivernage actif ?
- Zoom sur le mode passif :
- Avantages et inconvénients
- A qui s’adresse cette technique ?
- Comment mettre en place l’hivernage passif ?

Zoom sur le mode actif : avantages et inconvénients de l’hivernage actif

+ et - hivernage actif passif

Vous êtes à la recherche d’une solution simple et efficace pour votre piscine en hiver ? L’hivernage actif, qui consiste à ne filtrer l’eau du bassin qu’entre 1 et 3 heures par jour, est une solution à envisager. Cependant, il n’est pas possible pour tous de mettre sa piscine au ralenti pendant quelques mois…

Quels sont les avantages de l’hivernage actif ?

Si nous conseillons généralement ce mode à de nombreux clients, c’est parce qu’il présente un certain nombre d’avantages :

-  Cette solution est beaucoup moins contraignante à mettre en œuvre que le mode passif (aussi appelé hivernage total).

- Bien que les traitements soient réduits au minimum, ils permettent de préserver la qualité de l’eau. Ce qui se révélera bien plus pratique lorsque le printemps pointera le bout de son nez.  Comme la pompe n’est pas totalement arrêtée, celle-ci risque beaucoup moins de présenter des dysfonctionnements au redémarrage.

- Lorsque vous voudrez réutiliser votre piscine au printemps, il sera bien plus simple de la remettre en route… Cela vous coûtera aussi beaucoup moins cher !

Quels sont ses inconvénients ?

Mais attention, aucune solution n’est parfaite. Voici les quelques inconvénients de l’hivernage actif :

- Vous n’utilisez pas votre piscine en hiver et pourtant, il va falloir que vous surveilliez l’entretien du bassin et des équipements pendant ces quelques mois.  Vous devrez aussi nettoyer votre bassin de temps en temps Avec le mode actif, impossible donc d’oublier sa piscine pendant les mois d’hiver… 

Zoom sur le mode actif : A qui s’adresse l’hivernage actif ?


Vous vous demandez si vous pouvez opter pour le mode actif pour votre piscine en hiver ? Découvrez l’avis de Distripool sur la question : tout dépend de la zone géographique dans laquelle vous vous trouvez et de vos équipements…

sud france


L’hivernage actif : une solution pour les piscines dans les régions aux hivers doux


Si vous vivez dans une région où l’hiver est doux et où le gel est très rare, vous pouvez sans le moindre problème opter pour le mode actif pour votre bassin. En effet, si le circuit hydraulique continue de fonctionner alors qu’il gèle, les conséquences peuvent être désastreuses ! Mais comme aucune région n’est vraiment à l’abri du gel, l’équipe de Distripool considère aussi que l’hivernage actif est uniquement à recommander aux propriétaires de piscines dotées d’un système de chauffage et d’un coffret hors gel. Ainsi, si la température descend exceptionnellement en dessous de 0°, le coffret hors gel démarrera automatiquement la pompe de filtration. Vous éviterez ainsi de gros dégâts le printemps venu.

En cas de doute, privilégiez l’hivernage passif !


Dans votre région, certains hivers sont froids. La neige et le gel s’invitent de temps en temps. Et vous ne disposez pas d’un système de chauffage ou encore d’un coffret hors gel. Dans ce cas, oubliez l’hivernage actif et privilégiez le passif : il vaut mieux prendre toutes les précautions possibles pour éviter d’endommager sa piscine en hiver…

Zoom sur le mode actif : Comment mettre en place l’hivernage actif ?

entretien piscine hiver actif


Il n’est pas compliqué de mettre sa piscine en hivernage actif. Il suffit de suivre quelques grandes étapes : la réduction du temps de filtration, le stoppage des traitements de l’eau ainsi que l’arrêt des régulateurs automatiques. Afin d’y parvenir, il faut avant tout faire attention à la température de l’eau. Distripool vous conseille dans la mise en place de l’hivernage actif pour votre piscine :


Le temps de filtration de l’eau du bassin


Lorsque l’eau de la piscine ne dépasse plus 15°, les algues et autres micro-organismes n’arrivent plus à se développer aussi bien que dans un environnement bénéficiant d’une température plus élevée. C’est pourquoi, avec l’hivernage actif, vous pouvez réduire au minimum le temps de filtration.

Voici les conseils de l’équipe de Distripool :


- Si l’eau atteint les 12° ou plus, le filtrage ne doit pas être modifié. Ainsi pour une eau à 14°, le temps de filtration est de 7h : la température de l’eau divisée par 2.
- Si l’eau fait moins de 12°, l’hivernage actif peut être mis en place : le temps de filtration correspondant à la température de l’eau divisée par 3. Ainsi, si l’eau est à 6°, le temps de filtration peut être réduit à 2h.

Le traitement de l’eau


Si le temps de filtration peut être réduit, il en est de même pour le traitement de l’eau. Nous vous recommandons d’utiliser un produit fongicide spécialement conçu pour la période de l’hivernage ainsi qu’un anti-calcaire si l’eau de votre région est très dure. Un dernier conseil : de temps en temps, pensez à vérifier l’équilibre de l’eau de votre bassin. Et agissez en conséquence. Ce sera une chose de moins à faire au printemps !


L’arrêt des régulateurs automatiques… à l’exception du coffret hors-gel à mettre en route !

Le régulateur de pH, l’électrolyseur… autant d’appareils que vous pouvez tout simplement arrêter en hiver si vous optez pour l’hivernage actif ! Par exemple, comme le pH varie assez peu lorsque la température est fraîche, il ne sert à rien de laisser en route le régulateur de pH. Et en ce qui concerne l’électrolyseur ? Il faut savoir que cet équipement supporte assez mal le froid. Il vaut donc mieux l’arrêter que de risquer de l’abîmer. Par contre, nous vous recommandons de mettre en route le coffret hors gel de votre piscine si vous en avez la possibilité. En effet, la pompe de filtration pourra ainsi être mise en route automatiquement lorsque l’eau commence à geler.

Zoom sur le mode passif : avantages et inconvénients de l’hivernage passif

+ et - hivernage actif passif

Vous hésitez entre hivernage passif et actif pour votre piscine cet hiver ? L’équipe de Distripool se propose de vous expliquer les avantages et les inconvénients du mode passif…

Quels sont les avantages de l’hivernage passif ?

Cette solution, qui consiste à totalement mettre en sommeil sa piscine en hiver, possède de nombreux avantages. Voici les principaux :

- Avec l’hivernage passif, vous pouvez totalement oublier votre piscine en hiver ! Inutile de la nettoyer ou de l’entretenir : vous êtes tranquille !

- Si vous vivez dans une région où les hivers sont rudes, vous n’aurez pas à vous en faire : vos équipements ne pourront pas être abimés par le froid ou le gel, à condition de ne pas les remettre en route avant le printemps.

Quels sont ses inconvénients ?

Avant de mettre en œuvre une telle solution, il est essentiel de s’intéresser à ses inconvénients. Ils sont au nombre de 2 :

- A la fin de l’automne, il faut prendre le temps d’arrêter ses équipements de piscine. Et au début du printemps, il faut aussi penser à les remettre en route. Il s’agit donc d’une solution un peu plus fastidieuse que l’hivernage actif.

- Comme votre bassin sera recouvert d’une bâche, vous ne pourrez pas vraiment en profiter pour admirer votre piscine pendant quelques mois… Mais après tout, il ne s’agit que d’esthétique.

A savoir : si vous vivez dans une région où les hivers sont très froids, vous n’avez pas le choix. Quels que soient ses avantages et ses inconvénients, vous devrez choisir l’hivernage passif 

Zoom sur le mode passif : A qui s’adresse l’hivernage passif ?

L’hivernage actif est conseillé pour les particuliers habitant dans les régions où l’hiver est relativement doux. Alors que l’hivernage passif est la seule solution acceptable dans les régions où l’hiver est froid et rigoureux !

bache hiver piscine

L’hivernage passif : une solution pour les régions à l’hiver rigoureux !

Dans votre région, en hiver, la température avoisine les 0°. Et bien souvent, les périodes de gel succèdent aux chutes de neige. Dans cette situation, vous n’avez pas vraiment le choix si vous voulez retrouver une piscine en bon état au printemps : l’hivernage passif !

Pourquoi le gel est-il dangereux pour les piscines en hiver ?

Lorsqu’il gèle, la pression et la densité de l’eau augmentent. Autrement dit, la glace prend plus de place que l’eau à l’état liquide. Dans une piscine, le gel est donc très dangereux : il peut détériorer les parois, les revêtements, la tuyauterie ainsi que la pompe à eau. Les conséquences peuvent être désastreuses :

- Devoir remettre en état la piscine au printemps : une dépense imprévue et qui pèse dans le budget.

- L’impossibilité de pouvoir utiliser la piscine dès le retour des beaux jours, car il faut attendre la fin des travaux de remise en état.

- La dévalorisation du patrimoine immobilier

Zoom sur le mode passif : Comment mettre en place l’hivernage passif ?

C’est décidé, vous allez mettre en place l’hivernage passif pour votre piscine. Car après tout, vous vivez dans une région où le gel a pour habitude de pointer le bout de son nez en hiver. Mais comment y parvenir ? La première chose à savoir, c’est que vous devez attendre que l’eau atteigne les 12° : en dessous de cette température, les algues et microbes ne peuvent plus se développer ! Ensuite, il faudra que vous respectiez ces quelques étapes :


Assainir sa piscine avant la mise en hivernage

Lorsque la piscine est mise en hivernage, il faut que l’eau du bassin soit à la fois saine et limpide. Si cette dernière est verdâtre et trouble, il faut que vous remettiez la mise en hivernage à plus tard et que vous commenciez par nettoyer le bassin ! Si vous avez le moindre doute par rapport à l’hygiène de votre piscine, nous vous recommandons de suivre les étapes suivantes :


-Aspirez les impuretés avec un robot de piscine ou le cas échéant, un balai aspirateur.
- Si vous remarquez des tâches sur les parois, utilisez une brosse pour les désincruster.
- Nettoyez le filtre à l’aide d’un produit adapté à votre système de filtration.
- Si besoin, ajustez le pH de l’eau.


Baisser le niveau d’eau du bassin

Si en hiver, il ne faut pas complètement vider son bassin, il peut tout de même être judicieux de baisser le niveau de l’eau. L’objectif est ici de laisser les circuits d’aspiration et de refoulement hors de l’eau. Vous vous demandez pourquoi il ne vaut mieux pas vider entièrement la piscine ? Après tout, vous n’allez pas vous en servir de tout l’hiver ! En fait, cela risque d’abîmer le liner ainsi que la structure. Vous pourrez changer entièrement l’eau du bassin, mais pour cela, il faudra attendre le printemps.

Interrompre le local technique et en profiter pour évacuer les eaux résiduelles du circuit hydraulique

En hiver, il faut éviter que l’eau ne gèle dans les canalisations. Pour cela, il faut interrompre le local technique et évacuer les eaux résiduelles du circuit hydraulique. Voici les étapes à suivre :

- Videz l’eau présente dans la pompe, le filtre, la cellule d’électrolyse ainsi que dans les divers régulateurs.

- Vidangez les skimmers, la prise balai ainsi que les buses de refoulement.

- Prenez le temps de nettoyer, de démonter et de ranger les différents accessoires de la piscine à l’abri des conditions climatiques et au sec : les échelles, le plongeoir, la nage à contre courant, etc.

Installer les équipements d’hivernage pour finaliser le processus

pack-hiver-complet

Rassurez-vous : c’est bientôt terminé ! Vous n’aurez bientôt plus à vous soucier de votre piscine… du moins jusqu’au printemps prochain !

Voici les étapes à suivre pour terminer le processus d’hivernage passif :  

- Utilisez un produit d’hivernage (à la fois fongicide et anti-calcaire) à différents endroits du bassin. Vérifiez que le produit se propage bien. Un conseil : si vous venez d’utiliser un correcteur de pH, attendez 48h pour verser ce produit dans le bassin. Sinon, leurs effets risquent de s’annuler.

- Mettez en place les accessoires d’hivernage : par exemple, les gizzmos dans les skimmers afin d’éviter que la glace puisse se propager en cas de gel.

- Installez une bâche d’hiver sur la surface de votre piscine. Il existe des modèles spécialement conçus pour l’hiver, qui sont à la fois étanches et filtrants ! Attention : il faut que vous pensiez à retirer la neige et l’eau de pluie qui vont forcément s’accumuler sur la bâche au fil des semaines.

bache hiver securitis


Vous avez peur de ne pas réussir à procéder correctement à toutes ces étapes ? Pas de problème ! Un pisciniste peut tout à fait s’en charger pour vous ! Vous profiterez ainsi des bienfaits de la piscine sans en subir les désagréments, même s’il s’agit bien évidemment d’un petit budget supplémentaire !