Bienvenue sur le blog du site distripool.fr



Spa gonflable : vidange et rangement

vidange rangement spa gonflable

Vous souhaitez procéder à l’hivernage de votre spa gonflable ? On vous explique comment procéder à la vidange et au rangement de votre jacuzzi.

A l’approche de l’hiver, il est vivement conseiller de procéder à la vidange et au rangement de votre spa gonflable. En effet, les conditions climatiques (neige, gel, intempéries…) peuvent abîmer votre jacuzzi s’il est installé en extérieur. C’est pourquoi, il faut procéder à l’hivernage de votre spa. On vous explique comment faire !

Comment vidanger un spa gonflable ?

L’une des premières règles à retenir quand on possède un spa gonflable, c’est de garder une eau saine dans son appareil pour lui assurer une longue vie. La bonne fréquence/quantité ? Un quart par semaine et l’intégralité de l’eau toutes les quatre à huit semaines.

La vidange de votre spa est fondamentale pour une bonne longévité de votre matériel. Elle se réalise à l’approche de l’hiver, lors de l’hivernage de votre bain à remous. Vous avez le choix entre deux techniques :

  • La vidange par écoulement : elle consiste à vider l’eau par l’écoulement grâce à la bonde de vidange (ou en raccordant un tuyau d’arrosage) vers une zone d’évacuation ;
  • La vidange avec pompe : elle utilise pompe de vidange aussi appelé pompe vide cave.

La vidange du spa gonflable par écoulement

  • Éteignez l’unité de contrôle de votre spa puis débranchez-la ;
  • Orientez la bonde de vidange de votre spa vers l’endroit où vous souhaitez que l’eau s’écoule (égouts, fossé, jardin, etc.). Si la zone de vidange est un peu éloignée, raccordez votre bonde à un tuyau d’arrosage ;
  • Retirez le bouchon et laissez l’eau s’écouler ;
  • S’il reste de l’eau au fond de votre spa, levez la structure afin de vider au maximum votre spa.

La vidange à l’aide d’une pompe

  • Eteignez et débranchez l’unité de contrôle de votre spa ;
  • Installez une pompe de vidange. Elle doit être immergée dans le fond du spa et l’extrémité du tuyau d’évacuation placée vers la zone d’écoulement (égouts, jardin, fossé…) ;
  • Lancez la pompe et attendez que le spa soit vide. Bien sûr, s’il reste de l’eau au fond de votre spa, vous pouvez lever la structure pour vider le restant d’eau.

Le principal avantage de cette méthode ? Elle est beaucoup plus rapide pour évacuer l’eau que la vidange par écoulement.

Le nettoyage du spa

Une fois votre spa gonflable vidé, et avant de le dégonfler et de le ranger, vous devez le nettoyer et le sécher correctement. Pour cela, il vous suffit de brosser le liner et les parois (intérieures et extérieures). Ensuite, séchez votre spa soigneusement à l’aide d’un chiffon. Pour qu’il soit bien sec, laissez-le pendant 24 heures dans un endroit sec, protégée des températures basses et de l’humidité. Vous pourrez ensuite le dégonfler.

Comment ranger un spa gonflable ?

Une fois le spa dégonflé, procédez à son pliage et rangement :

  • Pliez le spa gonflable en deux, en rabattant les parois vers l’intérieur. Puis pliez-le encore en deux. A noter : vous devez éviter de marquer les angles et de marcher dessus pour l’aplatir (cela peut endommager ou percer le revêtement) ;
  • Enfin, rangez le spa plié dans un carton pour éviter qu’il ne prenne la poussière et ne s’abîme. A noter : certaines marques de spa gonflable proposent des housses de rangement.

Quels produits d’entretien pour mon spa gonflable ?

produit entretien spa gonflable

Il est indispensable d’utiliser certains produits chimiques pour entretenir l’eau de votre spa gonflable. Ainsi les désinfectants (comme le brome) et les produits correctifs pour l’équilibre de l’eau sont essentiels à avoir. Ils permettent de garder l’eau de votre jacuzzi propre et saine ! Explications.

Les produits désinfectants

Traiter l’eau d’un spa avec des produits chimiques désinfectant, en complément d’une bonne filtration, est essentiel pour avoir une eau propre et saine.

En effet, les propriétés désinfectantes et oxydantes de ces produits d’entretien permettent d’éliminer les micro-organismes présents dans l’eau (comme les bactéries, les algues et les champignons), et de détruire les matières organiques (comme la sueur, les restes de cosmétiques ou les peaux mortes provenant des baigneurs).

Alors quel désinfectant choisir ?

  • Le brome est largement recommandé par les professionnels ;
  • Certains modèles de spas peuvent aussi avoir un électrolyseur (traitement au sel) ou être compatible avec un traitement à l’oxygène actif.

Et pourquoi pas du chlore pour traiter l’eau d’un spa ?

Parce que l’efficacité du chlore est réduite dans les eaux à plus de 28°C. Alors que celle du brome, n’est pas altérée par l’eau chaude d’un spa. En plus, le brome est peu sensible aux UV et n’a pas donc pas besoin d’être stabilisé (à l’inverse du chlore qui nécessite l’ajout de produits stabilisants). Il est aussi naturel, inodore et ne pique pas les yeux !

Les produits correctifs pour l’équilibre de l’eau

  • Produit correctif pour l’équilibre du pH (Potentiel Hydrogène) : le pH de l’eau conditionne l’efficacité du produit désinfectant de l’eau. L’eau de votre spa doit avoir un pH compris entre 7 et 7,6 (en fonction du traitement utilisé). Pour corriger le pH, il convient d’utiliser un produit pH+ s’il est trop bas, ou pH- s’il trop élevé ;
  • Produit correctif pour l’équilibre de l’alcalinité (TAC) : le titre alcalimétrique complet correspond à l’alcalinité de l’eau. Il permet de stabiliser le pH de l’eau et ainsi d’assurer la bonne efficacité du produit désinfectant. Il doit être compris entre 8 et 15 °f, soit entre 80 et 150 mg/l. Si le TAC est trop bas, vous devez le corriger avec un produit TAC+ ;
  • Produit anticalcaire corriger le Titre Hydrotimétrique (TH) : le TH correspond à la dureté de l’eau. Si l’eau est trop dure, un dépôt calcaire peut se déposer dans votre spa et dans le système de filtration. Ainsi, en cas de TH trop haut, il convient d’utiliser un produit anticalcaire. Généralement, le TH doit être compris entre 10 et 20 °f, soit entre 100 et 200 mg/l.

Retrouvez tous nos produits d’entretien pour spa sur Distripool.fr !

Comment entretenir un spa gonflable : la check-list

entretien spa gonflable

Pour vous aider dans l’entretien de votre spa gonflable, retrouvez la liste des tâches à réaliser au quotidien, une fois par semaine ou une fois par mois.

L’entretien de votre spa gonflable est essentiel pour assurer son bon fonctionnement et surtout pour préserver une bonne qualité d’eau. Voici notre check-list pour vous aider à ne pas oublier les tâches importantes à faire chaque jour, semaine et mois !

1 fois par jour

  • Mettre en route la filtration : elle doit fonctionner tous les jours, pendant plusieurs heures, pour garantir la qualité de l’eau, que vous utilisiez ou non votre spa. Activez et éteignez-la à l’aide du panneau de contrôle de votre jacuzzi. Pensez à régler le temps de filtration en fonction de la température de l’eau (vous pouvez utiliser le calcul du temps de filtration d’une piscine) ;
  • Retirer les saletés et éliminer les traces d’eau : enlevez les feuilles, insectes et petits débris qui flottent à la surface de l’eau avec une épuisette. Pour les tâches d’eau, utilisez un chiffon microfibre ;
  • Couvrir le spa : après utilisation, placez une couverture de protection pour spa. Elle permet de protéger l’eau contre le dépôt d’impuretés et de la garder à bonne température durant la nuit.

1 fois par semaine

  • Changer l’eau : seulement une partie de l’eau de votre jacuzzi doit être changée toutes les semaines. La bonne quantité ? Un quart de l’eau totale à renouveler ;
  • Contrôler le taux de désinfectant : avec des bandelettes d’analyse ou un testeur électronique. Si besoin, ajustez ce taux avec votre produit habituel (brome et oxygène actif par exemple) ;
  • Contrôler le pH : ajustez-le si besoin avec un produit pH+ ou pH-. Idéalement, le pH doit être compris entre 7 et 7,4 ;
  • Vérifier le TAC et le Th : ajustez les taux si besoin avec des produits correctifs adaptés ;
  • Nettoyer le filtre : lavez la cartouche à l’eau claire. Si elle est trop usée, remplacez-la par une neuve.

1 fois par mois

  • Vidanger le spa : videz entièrement l’eau de votre spa et renouvelez-la.
  • Nettoyer le fond et les parois gonflables : pour enlever des taches présentes sur les parois internes, utilisez un produit spécifique (nettoyant-dégraissant). Pour nettoyer le fond du bassin, utilisez des petits aspirateurs pour spa.

1 fois par trimestre

  • Nettoyer les canalisations : pour assainir les canalisations et ainsi éviter la prolifération des bactéries et l’apparition des mauvaises odeurs, utilisez des produits spécialement conçus pour les canalisations. Ils se présentent sous forme de granulés, de pastilles ou de nettoyants liquides (à verser dans l’emplacement du filtre). Vous pouvez également utiliser un traitement de choc, avant la vidange du spa. Il permet de nettoyer les tuyaux où des dépôts graisseux peuvent s’accumuler.

1 fois par an

  • Procéder à l’hivernage de votre spa gonflable : videz l’eau, nettoyez le spa et rangez-le pour l’hiver.

Besoin de plus de conseils pour l’entretien de votre spa gonflable ? N’hésitez pas à nous contacter !

Comment bien choisir son spa gonflable ?

spa gonflable achat

Vous souhaitez acheter un spa gonflable ? Budget, taille, fonctionnalités, accessoires… Découvrez quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir votre jacuzzi.

Quel budget pour acheter un spa gonflable ?

Le budget est l’un des principaux critères de choix lors de l’achat d’un spa. Pour un modèle gonflable, les prix varient entre 300 et 1300 euros environ. Bien sûr, cela dépend de la taille et des fonctionnalités.

À cela, s’ajoute :

  • Les coûts d’entretien (produits de traitement de l’eau, eau et électricité) ;
  • Le prix des accessoires que vous souhaitez acheter en plus (escaliers, appuie-tête, porte gobelets, etc.).

À noter : les modèles de spa gonflable en kit comprennent généralement tous les équipements nécessaires à l’installation et à l’utilisation d’un spa gonflable (pompe de filtration, raccords, bouchon de vidange, réchauffeur, couverture de protection).

Vérifiez bien quels sont les équipements et accessoires compris dans le prix de votre jacuzzi avant de l’acheter. Cela vous évitera les mauvaises surprises.

La taille du spa, en fonction de l’espace disponible

Il existe différentes tailles de spa gonflable :

  • Les spas gonflables 2 places : ils sont destinés au bain en solo ou en duo et s’avèrent parfaits pour les petits espaces extérieurs ;
  • Les spas gonflables d’une capacité de 4 à 6 places : ils ont un diamètre intérieur de 130 à 160 cm environ, pour une profondeur de 70 cm en moyenne. Ils sont idéaux pour des moments de détente en famille ou entre amis et peuvent s’installer dans des jardins ou terrasses plus ou moins grands ;
  • Les plus grands spas comptent 8 places : très spacieux, il faut avoir un grand extérieur pour les installer.

A noter : les spas gonflables sont le plus souvent de forme ronde, mais il existe aussi des spas carrés.

Les matériaux de fabrication utilisés

Lors du choix de votre spa gonflable portez également une attention particulière aux matériaux de fabrications. La plupart des spas gonflables en vente sur le marché sont composés d’un revêtement en PVC laminé et d’un liner.

Sachez que plus le revêtement est épais, plus il est résistant. Il en est de même pour le liner.

Les spas gonflables proposent en général une finition en PVC brute ou en simili cuir. A vous de choisir le type de finition en fonction de vos goûts et de votre budget.

Les fonctionnalités du spa

Côté fonctionnalités, on distingue deux types de produits :

  • Le spa avec aérojets : dans ce cas, une pompe blower souffle de l’air dans votre spa via des buses spécifiques : les aérojets. L’air injecté dans l’eau crée alors de petites bulles qui forment des remous dans l’eau ;
  • Le spa avec hydrojets : ici, une pompe injecte de l’eau ou un mélange d’air et d’eau (effet venturi) dans le spa via des buses de massage (les hydrojets). Cela procure un effet massant. Il s’agit d’un modèle haut de gamme et plus coûteux.

Faites attention au bruit du spa !

Le bruit d’un spa gonflable en marche peut parfois devenir gênant, surtout lorsque l’on souhaite se détendre au calme…

En effet, la pompe et la filtration du spa font du bruit et cela peut déranger les utilisateurs. C’est pourquoi, il faut faire attention à ce critère lors de l’achat de votre spa gonflable.

Pour avoir une idée du niveau sonore du spa, renseignez-vous directement auprès du vendeur ou revendeur car, souvent, cette information ne figure pas dans les descriptions des produits.

Notre sélection de spas gonflables

Sur Distripool, retrouvez différents spas gonflables de la marque M-Spa. Nous vous proposons des modèles gonflables et semi-rigides, de 2 à 6 places, allant de 350 à 1000 euros, mais aussi des accessoires pour votre spa gonflable.

Besoin de plus de conseils pour acheter un spa gonflable ou d’informations sur l’installation d’un jacuzzi ? Contactez l’équipe de Distripool dès maintenant !

Bain nordique en kit : les avantages

estonian-saunas-TomtMSvcneo-unsplash

Vous voulez installer un bain nordique dans votre jardin et vous vous intéressez aux modèles en kit ? Distripool vous invite à découvrir les avantages de ce spa scandinave.

De quoi se compose un bain nordique en kit ?

Le bain nordique est un bassin d’extérieur en bois de forme ronde, dont l’eau est chauffée. Les modèles en kit sont composés de différents éléments préfabriqués et livrés par morceaux afin de les monter.

Un spa nordique en kit se compose de deux principaux éléments :

  • Une cuve : en bois ou en plastique (avec revêtement bois). Leurs dimensions varient, allant d’un diamètre de 1,70 m à 2 m, afin d’accueillir de 4 à 8 personnes ;
  • Un poêle externe ou interne immergé : traditionnellement il s’agit d’un chauffage à bois, mais il existe des poêles électriques.

D’autres composants et accessoires peuvent être présents dans le kit d’un bain nordique :

  • Un couvercle ou une couverture isolante ;
  • Une plaque pare feu pour le poêle ;
  • Un kit de tuyau permettant l’installation du set de vidange entre le poêle et le bain.
  • Un éclairage LED, pour une meilleure visibilité en cas de baignades nocturnes ;
  • Un escalier 2 marches en bois, afin d’entrer et sortir facilement du spa nordique ;
  • Un porte boisson ;
  • Une étagère en bois ;
  • Un oreiller, etc.

Les avantages d’un spa nordique en kit

Acheter un bain nordique en kit possède de nombreux avantages : son prix abordable, il est facile et rapide à monter, solide et abordable !

Abordable et facile à installer

Le bain nordique en kit est relativement abordable par rapport à un spa portable. Comptez entre 3000 et 8000 euros, en fonction des modèles et options choisis, contre 6000 à 12000 euros pour un jacuzzi.

Il est aussi facile à installer. Il suffit de poser la cuve sur une surface plane (un sol égalisé avec du gravier, ou sur un sol dur, comme une dalle de béton ou une terrasse en bois). L’installation prend environ une heure. Le bain nordique est livré monté, avec le poêle séparé. Il faut donc simplement fixer le poêle, la cheminée et la vanne d’évacuation, avant la première utilisation. Surtout, lisez et suivez bien le mode d’emploi du fabricant. Ensuite, passez à la phase de remplissage et de chauffage (qui peut prendre un peu de temps) et le tour est joué !

Une bonne durée de vie

La durée de vie d’un spa nordique est de 15 à 20 ans. Pour cela, il convient d’entretenir régulièrement, notamment les pièces en bois régulièrement (nettoyage, huilage, etc.). Sachez que les panneaux en bois peuvent être remplacés si nécessaire, tout comme le revêtement.

Un bain scandinave peut s’utiliser toute l’année et se montre très résistant à l’environnement extérieur (intempéries).

Un large choix de modèles

Sachez qu’il existe différents modèles de spa scandinave en kit, ceux avec des cuves en plastique LDPE, ceux fabriqués en Thermowood et ceux en bois naturel (cèdre rouge). En optant pour une cuve en plastique vous pouvez aussi choisir un habillage ou revêtement extérieur en bois. Il existe enfin différentes tailles de bassins.

Capture 2 Capture 3 Capture cuve plastique thermowood red cedar

Autant de critères de choix qui vous permettront de trouver le bain nordique en kit qui vous correspond le mieux !

Contactez l’équipe Distripool si vous avez besoin de conseils pour choisir votre bain nordique en kit ou pour plus d’informations sur nos produits.

Quel bois choisir pour un bain nordique ?

bois bain nordique red cedar

Les bains nordiques sont traditionnellement conçus en bois. Mais, il ne s’agit pas de n’importe quelles essences ! Alors quels sont les types de bois utilisés et pourquoi ? Les réponses.

Quels sont les types de bois utilisés pour la fabrication d’un bain nordique ?

Le bain nordique, aussi appelé spa nordique, est composé d’une cuve ronde en bois naturel, issus de la pure tradition scandinave. Mais, il ne s’agit pas de n’importe quelles essences !

Comme le bassin en bois est en contact prolongé avec de l’eau chaude et l’extérieur, il doit impérativement être résistant à l’humidité, aux moisissures et aux insectes. Les bois ayant naturellement cette caractéristique sont dits imputrescibles.

C’est le cas de nombreux bois des pays du nord. Leur croissance lente dans un environnement hostile, leur permet de développer une très haute résistance à l’eau. Ces essences sont donc largement utilisées dans la fabrication des bains nordiques et sont synonymes de haute qualité.

Parmi les bois utilisés dans la fabrication de ce spa d’extérieur, on retrouve :

  • Le cèdre rouge ou red cedar ;
  • Le mélèze de Sibérie ;
  • Le pin nordique ;
  • Le chêne de Sibérie.

Chez Distripool.fr nous proposons un modèle de bain nordique en bois, fabriqué en véritable Red Cedar : le méridien et le méridien nord. Une version luxueuse, destinée aux amoureux de l’authentique et du bois, qui est aussi la plus recherchée.

Pourquoi les bains nordiques sont-ils traditionnellement en bois ?

Le bain nordique est une tradition issue des pays scandinaves. Cette pratique vise à profiter des bienfaits relaxants d’une baignade en plein air dans l’eau chaude (entre 37 et 40°).

Ce spa d’extérieur est, dès son origine, fabriqué en bois, car c’est un matériau très accessible dont les propriétés répondent parfaitement aux besoins de résistance du bain nordique. Une tradition de fabrication qui perdure encore aujourd’hui.

Bain nordique : zoom sur les revêtements en bois

Si les bains nordiques en bois sont les plus recherchés, ils demandent tout de même un entretien particulier et représentent un coût élevé à l’achat.

Avec la volonté de proposer aux consommateurs des modèles moins chers, et plus facile d’entretien, le bain nordique se décline en cuve plastique (LDPE).

Chez Distripool.fr, nous proposons ce type de spa fabriqué en Finlande et recyclable à 100% recyclable. Pour donner à ces bassins un aspect bois, ils sont recouverts d’un revêtement. Les modèles de cuves proposent un habillage Thermowood ou habillage Red Cedar.

Comment choisir un bain nordique ?

choisir bain nordique

Pour bien choisir un bain nordique, il convient de se renseigner sur certains critères avant l’achat. Taille, matériaux de fabrication, chauffage, prix… Distripool vous guide.

Une baignade en extérieur dans l’eau très chaude d’un bain nordique procure de nombreux bienfaits, parmi lesquels la relaxation du corps et de l’esprit… Alors, il n’est pas étonnant de craquer pour ce type de spa.

Vous avez besoin de conseils pour choisir celui qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget ? Distripool vous guide sur les points importants à prendre en compte lors de l’achat d’un bain nordique.

La taille

Le bain nordique est composé d’un tonneau rond en bois ou en plastique (avec habillage) dont la taille peut varier. La grande majorité des modèles proposent un diamètre de 1,70 à 2 m., avec une hauteur de 1 à 1,10 m. et une profondeur de 90 cm. en moyenne. En fonction de ces dimensions, un bain nordique peut accueillir 4 à 8 personnes.

La taille de votre bassin est donc à choisir en fonction de l’espace disponible dans votre jardin, cours ou terrasse, mais également du nombre de personnes que vous souhaitez pouvoir accueillir en même temps dans votre spa nordique.

Les matériaux de fabrication

Traditionnellement, le tonneau du bain nordique est fabriqué en bois naturel. Le bois utilisé doit être imputrescible, c’est-à-dire résistant aux moisissures et aux insectes. C’est souvent le cas des bois des pays nordiques, comme le cèdre rouge (ou red cedar) ou encore le mélèze de Sibérie.

Si le bois est très recherché par les acheteurs, ce n’est pas la seule matière utilisée dans la fabrication des bains nordiques. Aujourd’hui il existe aussi des cuves en plastique 100 % recyclables ou en Thermowood. Ces deux matériaux ont l’avantage d’être résistants mais également faciles à entretenir.

A noter : si vous optez pour un bassin en plastique, il est possible de choisir un habillage en bois.

Le chauffage

L’eau d’un bain nordique est doit être chauffée en 37 et 42°C. Dans la pure tradition scandinave, l’eau est chauffée avec un poêle à bois. Mais sachez qu’il est également possible d’utiliser un poêle électrique.

Il existe deux modèles de poêle pour un bain nordique :

  • Le poêle externe : il se situe à l’extérieur de la cuve ;
  • Le poêle interne immergé : il se situe dans la cuve.

Pour choisir le système de chauffage de votre bain nordique, vous devez prendre en compte divers éléments, comme la puissance du poêle (adaptée au volume de la cuve), la consommation de bois ou d’électricité, en fonction du poêle (à bois ou électrique), la place disponible dans le bassin (un poêle externe économise de l’espace pour la baignade), etc.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de conseils sur le choix d’un poêle électrique ou à bois pour votre spa nordique.

Le budget

Les prix d’un bain nordique varient en fonction de ses dimensions, des matériaux de fabrication et du type de poêle. En moyenne, comptez entre 3 000 € et 8 000€.

Si vous souhaitez ajouter des options (non comprise dans un bain nordique en kit), comme un escalier d’accès, un oreiller ou autres accessoires, le prix peut monter un peu.

Le spa nordique ne coûte pas cher en fonctionnement et entretien, il faudra ajouter le coût des buches de bois ou de la consommation électrique pour le poêle, et le remplissage du bassin (avec de l’eau du robinet ou de l’eau de pluie).

Côté traitement de l’eau, il n’y a rien de particulier à faire. Il faut simplement réaliser des tâches d’entretien régulières, comme la vidange de la cuve et le brossage des parois à l’eau claire.

Installation et utilisation

Un bain nordique est assez facile à installer. Il suffit de poser le tonneau en bois sur une surface plane dans votre jardin ou sur votre terrasse. Les bains nordiques en kit sont livrés montés, avec le poêle séparé. Il faut donc simplement fixer le poêle, la cheminée et la vanne d’évacuation, avant la première utilisation. Ensuite, passez à la phase de remplissage et de chauffage.

Un bain scandinave peut s’utiliser toute l’année et se montre très résistant à l’environnement extérieur. Alors, profitez-en !