Bienvenue sur le blog du site distripool.fr



La sonde EcO : le nouvel objet connecté qui analyse l’eau de votre piscine

sonde EcO iopool

La sonde « EcO » est un appareil connecté capable d’analyser l’eau de votre piscine et de vous donner des conseils pour le traitement de l’eau via une application. Cerise sur le gâteau, elle peut aussi vous livrer, à domicile, des produits d’entretien en cas de besoin !

Les objets connectés sont de plus en plus présents de notre quotidien et s’invitent même dans nos bassins. En effet, nombreux sont les propriétaires de piscine souhaitant avoir l’aide d’appareils connectés pour simplifier la surveillance et l’entretien de l’eau de leur piscine. La sonde « EcO » de la marque « iopool » répond à ces besoins et va même plus loin en proposant un service de livraison à domicile des produits d’entretien. Explications.

Comment ça marche la sonde « EcO » ?

« Eco » est une petite sonde à placer dans l’eau de votre piscine (ou dans le skimmer, si vous avez un volet roulant). Une fois dans l’eau, il analyse sa qualité, grâce à 3 capteurs. Les informations recueillies sont automatiquement transmises à votre smartphone ou tablette via l’application « iopool » (téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play).

Des analyses de l’eau précises

Les capteurs de cet analyseur connecté permettent analysent en continu :

  • La température de l’eau ;
  • La capacité de désinfection (Taux de Rédox, ORP) ;
  • Le pH de l’eau ;

Les algorithmes de calcul tiennent également compte de 3 autres paramètres importants :

  • La dureté de l’eau : elle se mesure grâce au taux de TH (titre hydrotimétrique) ;
  • L’alcalinité de l’eau : elle se mesure grâce au TAC de l’eau (titre alcalimètre complet) ;
  • La quantité de stabilisant (taux d’acide cyanurique).

Ces résultats sont disponibles dans l’application en temps réel. Vous pouvez ainsi surveiller l’état de votre piscine en direct et sans réaliser d’analyses manuelles et sans les interpréter. LA sonde « EcO » s’en charge pour vous !

Une application connectée pour un suivi optimal

L’application « iopool » vous permet donc de contrôler la qualité de l’eau de votre bassin. Mais ce n’est pas tout, dès qu’un traitement est nécessaire, l’application vous le signale via une alerte. Véritable assistante virtuelle, l’appli vous explique ensuite les démarches à suivre pour réaliser le traitement, en toute sécurité. A la clé : une eau saine et claire !

A noter : lors de la mise en marche de votre sonde « Eco », vous devez d’abord installer l’application et créer un compte. Pour des conseils adaptés, vous devez définir votre piscine dans l’application : sa localisation, ses dimensions et ses accessoires. Une fois la piscine crée, vous pourrez activer votre EcO, puis le lier à votre application.

Des produits d’entretien livrés chez vous, en cas de besoin !

L’application « iopool », propose des produits d’entretien disponibles sur un e-shop. Vous pouvez les commander dès que nécessaire. Cerise sur le gâteau, l’appli vous permet, à chaque traitement, de renseigner la quantité de produits utilisés. Ainsi, avant que votre stock ne soit vide, vous recevez une notification et pouvez commander ce dont vous avez besoin pour ne pas être à court ! Une livraison à domicile est possible en 2 jours ouvrables.

Retrouvez la sonde connecté « EcO » sur notre site Distripool.fr. N’hésitez pas à contacter notre équipe pour plus d’informations.

Margelle de piscine : zoom sur la pierre reconstituée

margelle pierre reconstituée

Il existe différents types de margelles de piscine, parmi lesquels on retrouve celles en pierre reconstituée. Quelles sont les caractéristiques et avantages de ce matériau ? Les réponses.

La pierre reconstituée, c’est quoi ?

La pierre reconstituée est fabriquée avec un concassé de pierres naturelles mélangé à un liant naturel (le ciment), des adjuvants et des colorants. Le tout est ensuite moulé pour obtenir une margelle de piscine. Grâce aux techniques de moulages, de nombreuses couleurs et formes peuvent être créées.

Les avantages de la pierre reconstituée

Choisir la pierre reconstituée comme matériau pour vos margelles de piscine présente de nombreux avantages.

Un prix abordable

D’abord, le prix. Par rapport aux margelles en pierre naturelle, celles en pierre reconstituée sont beaucoup moins chères. Il s’agit donc d’une alternative économique pour les propriétaires de piscine qui souhaitent bénéficier de l’esthétisme de dalles en pierre de taille, sans exploser leur budget.

Une résistance à toutes épreuves

De plus, ce matériau étant spécialement conçu pour les piscines, il est particulièrement résistant à l’eau, aux UV, au gel ou encore aux produits d’entretien. Il est également antidérapant et évite ainsi les glissades et chutes accidentelles qui peuvent se produire lorsque les margelles sont mouillées.

Une réplique de matériaux nobles

Enfin, la pierre reconstituée a l’avantage d’imiter à la perfection les textures des roches naturelles, comme le granit, le grès, le basalte, ou encore l’ardoise. Ce matériau offre également un large choix de teintes, de formats et de finitions, pour des margelles 100 % personnalisée.

Autant d’atouts qui font des margelles en pierre reconstituée l’un des matériaux star autour des piscines, depuis quelques années.

Margelles en pierre reconstituée : comment les poser ?

Les margelles en pierre reconstituée se posent sur les piscines enterrées. Elles doivent être installées sur une dalle béton et collées ou scellées sur la totalité de leur surface. Avant la pose, elles doivent être dépoussiérées avec une brosse métallique et humidifiées en sous face. Enfin, elles doivent être affermies avec une batte ou un maillet en nylon blanc afin de les rendre solidaires avec le support. La pose des margelles est donc simple, même si elle demande l’intervention d’un professionnel pour un rendu impeccable.

Retrouvez nos modèles de margelles en pierre reconstituée sur notre boutique en ligne. Nous travaillons notamment avec la marque Dalle de France, dont l’usine et implantée en région lyonnaise et qui utilise des matières premières d’origine française.

Plage de piscine : quel revêtement choisir ?

3

La terrasse de votre de piscine peut être construite en bois naturel ou composite, en pierre, en carrelage, en béton… Découvrez nos conseils pour choisir le bon revêtement.

La plage de piscine est le nom donné à la terrasse aménagée aux abords de votre bassin, autour des margelles. Au-delà de l’aspect esthétique qu’elle apporte à l’espace de baignade, cette plage offre également plus de sécurité et de confort lors de l’utilisation de la piscine. Il s’agit donc d’un aménagement important, qu’il convient de choisir avec attention.

Le choix du revêtement pour votre plage de piscine

Pour profiter pleinement des avantages qu’offre une plage de piscine, vous devez choisir un revêtement ayant certaines propriétés. Les professionnels du secteur conseillent un sol :

  • Antidérapant pour éviter les glissades et chutes lorsque le sol est mouillé ;
  • Sans aspérité pour marcher dessus pieds nus sans risques ;
  • Résistant à la chaleur pour éviter les risques de brûlures ;
  • Résistant à l’eau et aux produits chimiques qu’elle contient (comme le chlore) ;
  • Adapté à la fréquence des passages ;
  • Facile à entretenir et nettoyer.

Les avantages et inconvénients des différents revêtements

Parmi les matériaux les plus utilisés pour construire une terrasse de piscine, on retrouve le bois naturel ou composite, la pierre naturelle, le béton et le carrelage. Chacun a ses avantages et inconvénients.

Une plage en bois naturel

Le bois naturel est un revêtement très plébiscité. Pour cause, il confère à votre l’espace de baignade une atmosphère chaleureuse et élégante. C’est un matériau résistant au temps, aux passages répétés et à la chaleur et qui permet à l’eau de s’évaporer rapidement. En revanche, il demande un entretien particulier et régulier, au risque de s’abîmer prématurément. Attention, des échardes peuvent être présentes sur certains types de bois.

Une plage en bois composite

Le bois composite est composé de bois et de plastique. Sa composition le rend étanche et très facile à entretenir ou nettoyer. Il est également antidérapant et résistant à la chaleur. Ce revêtement imite également très bien le bois naturel et est donc très esthétique. En revanche, malgré son prix attractif, il reste un sol fragile qui s’abîme avec le temps.

Une plage en carrelage

Le carrelage est un revêtement résistant et facile d’entretien. Il présente également l’avantage de se décliner en plusieurs couleurs, motifs et styles afin de répondre à vos envies et goûts. En revanche, cette surface est extrêmement glissante ! C’est pourquoi, pour une plage de piscine, il faut privilégier un carrelage antidérapant comme le grès cérame.

Une plage en béton

Le béton a pour avantage d’être robuste et facile à entretenir. Il résiste donc très bien au temps et aux passages répétés. Il est aussi résistant à la chaleur et reste frais même lorsqu’il est exposé aux rayons du soleil. De plus, il n’est pas glissant. Et oui, le béton est un matériau perméable ! Cela lui confère des propriétés antidérapantes. En revanche, ce type de revêtement compte parmi les plus chers du marché.

Une plage en pierre naturelle

La pierre naturelle est extrêmement résistante au temps, à l’eau, à la chaleur et aux passages répétés. Il convient de choisir une pierre aux propriétés antidérapante pour plus de sécurité. L’inconvénient principal de ce type de terrasse ? Il est très onéreux.

Piscine : quand la rénovation s’impose

2

Au bout de quelques années, certains éléments de votre piscine peuvent s’abîmer ou se casser. Dans ce cas, une rénovation s’impose. L’occasion aussi, de changer l’esthétisme du bassin et d’améliorer ses performances.

La rénovation : une opération indispensable pour réparer une piscine

Selon une enquête réalisée par Decryptis pour la Fédération des Professionnels de la Piscine et du spa (FPP), 26% des piscines auraient subi une rénovation en 2018. Dans 1 cas sur 2, cette rénovation vise à remplacer des équipements à l’identique, afin que la piscine retrouve un état de fonctionnement optimal. En effet, au bout de quelques années (10 à 15 ans en moyenne), certains éléments peuvent se détériorer. C’est alors que la rénovation s’impose. Le plus souvent, les éléments concernés sont : le liner, les pièces à sceller et les margelles. Pour rénover ces éléments, il est vivement conseillé de faire appel à des professionnels qualifiés.

La rénovation : un moyen d’améliorer l’apparence et les performances d’une piscine

La rénovation ne sert pas qu’à remplacer des équipements abîmés. Elle est également utilisée par certains propriétaires dans le but de changer l’apparence de leur bassin et lui donner un style plus actuel. Les changements concernent alors des éléments visibles comme le revêtement, les margelles ou la terrasse. D’autres personnes rénovent aussi leur bassin pour gagner en confort de baignade ou pour simplifier l’utilisation de la piscine. Ainsi, elles ajoutent des éléments complémentaires, comme un système de balnéothérapie, des escaliers, un volet roulant ou encore des appareils connectés. Ce n’est pas tout, la rénovation permet également d’avoir des équipements plus performants et/ou plus écologiques.

Quand les équipements ne sont pas abîmés, la rénovation n’est pas obligatoire. Elle dépend des envies et du budget de chacun. Mais, lorsque certains éléments nécessitent d’être remplacés, c’est le bon moment pour réfléchir à un changement dans une optique de relooking ou d’amélioration des performances de votre piscine.

La rénovation avec Distripool

Chez Distripool, nous proposons différents équipements de remplacement pour votre piscine en kit ou hors sol. Liner, chauffage, filtration, équipement de sécurité, tablier, domotique… Sur notre site, vous trouverez de nombreux éléments adaptés à la rénovation et à petits prix. N’hésitez pas à contacter nos experts, ils se tiennent à votre disposition pour vous apporter des conseils en matière de rénovation et/ou sur nos produits.

Nettoyage de piscine : robot hydraulique ou un robot électrique ?

1

Pour le nettoyage de votre piscine, les robots sont très utiles. Mais, faut-il préférer un robot hydraulique ou électrique ? Distripool vous aide à choisir.

Le robot de piscine est un appareil qui nettoie le fond et les parois de votre bassin, à votre place. En effet, au fil du temps, ces éléments peuvent s’encrasser. Alors, pour continuer à vous baigner dans une piscine propre et saine en famille, le robot s’avère être un équipement indispensable. Sachez qu’il existe plusieurs types de robot sur le marché, parmi lesquels : les modèles hydrauliques et électriques. Pour vous aider à choisir celui qui vous convient le mieux, on vous explique leurs caractéristiques et points forts.

Le robot hydraulique, le plus abordable

Le robot hydraulique (ou à aspiration) fonctionne grâce à la pompe de filtration de votre piscine. Ce type de robot se raccorde à cette dernière en se branchant sur une prise balai ou sur les skimmer à l’aide d’un tuyau. Pour être correctement branché, le tuyau du robot doit être vidé de son air donc, installé sous l’eau. Une fois raccordé, le robot utilise la force hydraulique de la pompe pour se déplacer dans le fond du bassin, aspirer les saletés et les envoyer dans le filtre.

Les points faibles du robot hydraulique sont les diverses manipulations qu’il demande pour être installé. Une fois dans l’eau, il est autonome. Il peut tout de même être nécessaire de déplacer le robot manuellement dans l’eau. Ses déplacements étant aléatoires, il arrive qu’il ne nettoie pas toutes les parties du fond. Au-delà de ces inconvénients, le robot hydraulique est un outil de nettoyage efficace. Surtout, il a l’avantage d’être accessible aux petits budgets. Chez Distripool, nous proposons différents modèles, dont les prix sont compris entre 99 euros et 400 euros.

Le robot électrique, le plus pratique

Le robot électrique, quant à lui, se branche directement sur une prise électrique domestique. Il ne nécessite pas d’installation particulière. Une fois branché, il suffit de le mettre dans l’eau pour qu’il nettoie le fond du bassin et les parois (selon les modèles). Il fonctionne via un système d’aspiration et de filtre intégré. Contrairement à un robot hydraulique, il nettoie tout le bassin de façon méthodique, grâce à des déplacements en quadrillage. Ce type de robot est également programmable et propose différents cycles de nettoyage. Pratique, fiable et efficace, le robot électrique est très plébiscité par les propriétaires de piscine.

En revanche, il est aussi le plus cher du marché. Chez Distripool, nous proposons différents modèles, dont les prix sont compris entre 300 euros et 900 euros.

Retrouvez nos produits sur le site www.distripool.fr et n’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts pour plus d’informations ou renseignements.

Comment détecter une fuite dans une piscine ?

4

Comment être sûre que votre piscine fuit ? Comment localiser la fuite ? Distripool, vous donne quelques pistes pour résoudre ces problèmes.

Baisse du niveau d’eau : s’agit-il d’une fuite ?

Une baisse importante du niveau d’eau dans votre piscine peut être le signe d’une fuite. Mais, d’autres causes peuvent également faire diminuer ce niveau d’eau. C’est le cas :

  • Du lavage du filtre : le contre-lavage déverse une grande quantité d’eau dans les égouts ;
  • De la fréquentation de la piscine : plus il y a de monde dans le bassin, plus il y a des risques de pertes d’eau liées aux éclaboussures et autres plongeons ;
  • De l’évaporation : ce phénomène naturel fait perdre en moyenne 3 % du volume d’eau du bassin par semaine, en période estivale.

Connaissez-vous le test du seau ?

Pour vérifier qu’il s’agit bien d’une fuite et non d’un problème d’évaporation, une astuce existe : le test du seau. Pour le réaliser, placez un récipient rempli d’eau à proximité du bassin (sur une margelle ou une marche de l’escalier) et tracez un repère pour indiquer le niveau d’eau. Un bout de 24 heures, vous pourrez comparer le taux d’évaporation du récipient par rapport à celui de la piscine. Si la baisse est moins importante dans le seau, il s’agit probablement d’une fuite.

Comment trouver d’où vient la fuite ?

Faire appel à un professionnel

Les causes d’une fuite pouvant être nombreuses et complexes, en trouver l’origine n’est pas toujours évident. Ainsi, il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié. Muni d’équipements spécifiques (détecteurs électroniques, tests colorants, capteurs dédiés aux canalisations, etc.), l’expert n’aura aucune difficulté à trouver d’où vient la fuite et à la réparer correctement.

Trouver la fuite seul, c’est possible ?

Vous pouvez essayer de trouver l’origine d’une fuite sans l’aide d’un professionnel. Sachez qu’elle peut se localiser à l’intérieur ou à l’extérieur de votre bassin. Dans tous les cas, vous devez commencer par arrêter votre filtration pour empêcher l’eau de circuler. Après l’arrêt du système, deux cas de figures peuvent se présenter :

  • La piscine ne fuit plus : la fuite est à l’extérieur, soit dans le local technique, soit dans les canalisations enterrées. Dans le local technique, vérifiez les équipements et notamment l’état des joints ;
  • La piscine fuit toujours : la fuite se trouve dans le bassin. Pièces à sceller, liner ou autres revêtements… Plusieurs éléments peuvent être à l’origine de la fuite.

Astuce : pour localiser une fuite dans votre bassin, vous pouvez laisser le niveau d’eau descendre et observer où il se stabilise. Si l’eau se stabilise sous les skimmers ou les autres pièces à sceller (buses de refoulement, prise balai), c’est que la fuite se situe à cet endroit.

Sachez que même si vous parvenez à localiser une fuite dans votre piscine, le problème peut être complexe. Il faudra quand même faire appel à un professionnel pour les réparations.

Vélo de piscine : quel aquabike choisir ?

1

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir le modèle de vélo de piscine qui vous convient le mieux ? Distripool vous aide à choisir l’aquabike le plus adapté à vos besoins et envies.

Chez Distripool, nous vous proposons plusieurs vélos de la marque « Waterflex ». Ces équipements sont performants et de haute qualité. Ils peuvent être adaptés pour les particuliers ou les professionnels. Découvrez, en détails, les caractéristiques de nos aquabikes pour faire le bon choix.

La résistance d’un vélo de piscine : un critère de choix important

Pour choisir votre vélo de piscine portez une attention particulière à la résistance. Une résistance douce (hydraulique fixe) est préférable pour un usage de loisirs ou pour une remise en forme. Les vélos à résistance moyenne (hydraulique variable) ou forte (mécanique variable), permettent plus de réglages afin de travailler davantage la musculation. Ce sont ces derniers modèles qui sont privilégiés par les professionnels (cours collectifs ou kinésithérapie).

Nos différents vélos de piscine

La gamme « Inobike »

Ces trois versions offrent des résistances différentes adaptées aux besoins de chacun :

  • Inobike 6 : ce vélo de piscine à une résistance hydraulique fixe d’intensité moyenne (8 à 28%). Il est idéal pour un usage de loisir à domicile, notamment pour des entraînements de fitness et de renforcement musculaire ;
  • Inobike 7 : ce vélo de piscine à une résistance hydraulique réglable (3 vitesses) d’une intensité forte (14 à 48%). Il est destiné aux professionnels qui veulent associer le cardio-training au renforcement musculaire ;
  • Inobike 8 : ce vélo de piscine à une résistance mécanique variable (4 vitesses et frein) d’une intensité forte (17 à 75%). Il est idéal pour un usage professionnel, notamment pour la musculation et le spinning.

La gamme « WR »

Ces trois versions sont conçues pour des utilisations variées et offrent une grande modularité de réglages, permettant de varier la position de travail améliorant votre confort.

  • WR 3 : ce vélo de piscine à une résistance hydraulique fixe d’une intensité douce (13%). Il est idéal pour un usage de loisir. Dans votre piscine, vous pourrez réaliser des exercices de cardio et remise en forme ;
  • WR 4 : ce vélo de piscine à une résistance hydraulique réglable avec levier de vitesse, d’une intensité moyenne (2 à 36 %). Il est idéal pour un usage professionnel, notamment pour le renforcement musculaire, le cardio et la rééducation ;
  • WR 5 : ce vélo de piscine à une résistance mécanique variable d’une intensité forte (15 à 70 %). Il propose trois positions d’entraînement et est idéal pour les professionnels qui propose des cours de renforcement musculaire.

Le vélo « Lanabike EVO » 

C’est le petit nouveau de l’année 2019. Ce vélo de piscine à une résistance hydraulique variable d’une intensité douce (6 à 62%). Il est idéal pour un usage de loisir. Dans votre piscine vous pourrez réaliser des exercices de cardio et remise en forme. Sa particularité ? Il est ultra léger (11 kg).

Rendez-vous sur le site ditripool.fr pour découvrir tous nos modèles de vélo pour piscine.