Bienvenue sur le blog du site distripool.fr



Quand mettre sa piscine en hivernage ?

hivernage quand date

En hiver, il est recommandé de mettre sa piscine en hivernage. Mais quand exactement ? Quel est le meilleur moment pour procéder à un hivernage passif ou actif ? Les réponses.

L’hivernage d’une piscine est indispensable

Durant la saison hivernale, il est fortement recommandé de mettre sa piscine en mode hivernage. En effet, comme votre bassin ne sera pas utilisé pendant de plusieurs mois, il n’est pas nécessaire de l’entretenir comme en pleine saison estivale.

L’hivernage permet (via des procédés d’entretien spécifiques) de protéger votre bassin et ses équipements des risques causés par l’hiver, notamment la formation de gel (qui peut endommager, voire casser de nombreux éléments de votre piscine). De plus, l’hivernage permet de préserver une certaine qualité d’eau, ce qui facilite ensuite la remise en route de la piscine au printemps.

Il existe 2 méthodes d’hivernage :

  • L’hivernage actif : conseillé dans les régions tempérées où l’hiver est doux ;
  • L’hivernage passif : conseillé dans les régions froides où il a tendance à geler.

Quand commencer l’hivernage de sa piscine ?

Il est important de procéder à l’hivernage de votre piscine à la bonne date. S’il est réalisé trop tôt, cela peut avoir une incidence sur la qualité de l’eau et induire une remise en route de la piscine difficile. S’il est fait trop tard, vous pouvez être surpris par le gel.

Ainsi, les professionnels conseillent de mettre en place un hivernage, qu’il soit actif ou passif, dès que la température de l’eau s’installe de manière constante en dessous de 12 degrés. A cette température les bactéries, algues et micro-organismes ne se développent plus.

Sachez que si la température de l’eau dépasse les 12°C, il faudra revenir à un fonctionnement et entretien normal, car les bactéries et micro-organismes recommenceront à proliférer.

De plus, notez que si vous utilisez un électrolyseur au sel, celui-ci ne doit pas fonctionner dans une eau inférieure à 16° C, sous peine de détériorer votre cellule d’électrolyse.

En fonction des régions et de vos équipements, l’hivernage d’une piscine peut donc commencer dès les premiers mois d’automne ou être mis en place au début de l’hiver (notamment dans les régions du sud de la France). Surveillez bien la température de l’eau de votre bassin et la météo ! Si vous doutez de la date de mise en hivernage de votre piscine, n’hésitez pas à nous contacternous pourrons vous conseiller.

Chez Distripool, nous vous proposons un Pack d’hivernage complet et divers produits pour réussir l’hivernage actif ou passif de votre bassin. Rendez-vous sur notre site pour en savoir plus !

Bien installer sa bâche d’hivernage

installer bache hivernage

Pour être efficace, une bâche d’hivernage doit être correctement posée et fixée. On vous explique comment faire.

En hiver, vous devez procéder à l’hivernage de votre piscine. Pour cela, vous devez suivre plusieurs étapes, mais également placer une bâche spécialement conçue pour l’hiver sur votre bassin. Ces bâches d’hivernage sont plus solides que les bâches classiques et servent à protéger l’eau des salissures et autres pollutions hivernale (telles que les feuilles ou la neige) qui peuvent s’amonceler dans le bassin. Pour être efficace, une bâche d’hivernage doit être correctement posée. On vous explique comment procéder à son installation.

Le positionnement de la bâche

Première étape pour installer une bâche d’hiver, la positionner correctement. Cela assure une pose parfaite et facilite la fixation. Il est conseillé d’être deux au minimum pour installer une bâche d’hivernage. En effet, cette dernière étant assez lourde, la poser tout seul est très difficile.

La bâche doit être étalée sur le bassin et centrée. L’espace de débordement autour de la piscine (au niveau des margelles et de la plage) doit être le même de chaque côté. Une fois votre bâche d’hiver mise en place, maintenez ses angles à l’aide d’objets lourds, pour que sa position ne bouge plus.

A noter : pour choisir la bonne taille de bâche, vous devez indiquer les cotes intérieures du bassin, car un débordement renforcé de + 0.70 m (soit 35 cm) est créer de chaque côté de la bâche. Cela concerne les modèles standards de piscine à inférieur à 70 m2. Ce débordement doit être en appui sur les margelles. Ensuite, il faut prendre en compte l’espace nécessaire sur la plage pour la bonne tension des sandows, soit au minimum 90 cm sur la totalité du tour de la piscine.

Les fixations

La plupart des bâches d’hivernage pour piscine enterrée se fixent à l’aide de pitons et de sandows. Les pitons sont des sortes de vis, dont la tête forme un anneau ou un crochet (piton crosse ou piton escamotable). Les sandows sont des câbles élastiques (comme des tendeurs) fixés à la bâche et qui vont venir s’accrocher au piton pour tendre la bâche et assurer son maintien.

A noter : pour fixer une bâche d’hiver, le choix des pitons dépend du type de sol dans lequel ils viendront s’ancrer. En effet, il existe des pitons escamotables adaptés aux surfaces en béton, des pitons pour sol en bois ou encoure pour gazon.

En fonction de type de pitons que vous avez choisi, leur installation diffère. Les pitons pour gazon s’enfoncent dans le sol, tandis que les autres sont à fixer dans votre plage à l’aide d’une perceuse et d’un maillet. Les pitons devront être alignés tout autour du bassin et également positionnés de manière à être pile au milieu des œillets (dans lesquels sont enfilés les sandows). Référez-vous à votre notice d’installation pour connaître la dimension des trous à percer et à quelles distances les pitons doivent être ancrés.

Une fois les pitons bien ancrés dans le sol, vous devez venir y attacher les sandows. Lorsque la bâche est attachée, elle doit être parfaitement tendue. Et le tour est joué !

Attention, durant l’hiver, vérifiez que les ancrages et les accessoires de fixation de la bâche et la bâche en elle-même ne soit pas détériorés. Il faut également que vous pensiez à retirer la neige et l’eau de pluie qui vont s’accumuler au fil des semaines.

Rendez-vous sur www.distripool.fr pour découvrir notre gamme de bâche d’hivernage et d’accessoires de fixation. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur nos produits.

Sécurité : quel volet roulant pour piscine choisir ?

volet roulant securite

Découvrez quels sont les différents types de volets roulants pour piscine et leurs avantages avant de faire le bon choix.

Le volet roulant : un équipement de sécurité

Au-delà des avantages qu’il offre, notamment pour préserver la qualité de l’eau de votre bassin, le volet roulant est avant tout un élément de sécurité de votre piscine.

En effet, le volet roulant, aussi appelé volet de sécurité, fait partie des dispositifs de sécurité que la loi impose de mettre en place pour prévenir les risques d’accidents et de noyades. Pour être considéré comme tel, il doit répondre à une norme stricte (norme NF 90-308) et doit faire preuve d’une certaine résistance et d’une certaine solidité. Avec, vous pouvez ainsi laisser vos enfants jouer dans le jardin en toute sécurité, car votre piscine est totalement couverte.

2 types de volet roulant

Il existe 2 grandes familles de volets roulants pour piscine :

  • Le volet roulant hors sol (manuel ou automatique) ;
  • Le volet roulant immergé (automatique avec moteur en coffre sec ou dans l’axe).

Le volet roulant hors sol

La caractéristique principale d’un volet roulant hors sol, est l’axe sur lequel il s’enroule. Celui-ci se trouve hors de l’eau. Il est fixé sur les margelles de votre piscine.

Ce type de volet de sécurité peut fonctionner soit :

  • Manuellement : on parle alors de volet hors sol manuel. L’enroulement et le déroulement se font à la main grâce à une manivelle ou un volant. Sachez que l’installation de ce type de volet n’est pas possible sur des grands bassins. Préférez ce volet pour des bassins de 8 x 4 m maximum. Côté prix, il faut compter environ 1 600 à 2 500 € pour des bassins de 5 x 3 à 9 x 4 m ;
  • Automatiquement : on parle de volet roulant automatique. L’enroulement et le déroulement se font grâce à un moteur électrique (certains modèles peuvent aussi fonctionner via une batterie ou l’énergie solaire). Ainsi, il suffit d’appuyer sur un bouton pour actionner son ouverture ou sa fermeture. Comptez en moyenne, 2 100 euros à 6 000 euros pour des bassins standards.

A noter, le volet roulant hors sol (qu’il soit manuel ou automatique) peut avoir ou non un habillage. C’est-à-dire que l’enrouleur est caché dans un banc ou un coffre. Une solution qui permet de gagner en esthétisme.

Les volets immergés pour la piscine

Un volet roulant immergé est invisible à l’extérieur du bassin. L’axe sur lequel s’enroule le volet est logé dans une fosse technique (sur 1 mètre environ, au niveau de la largeur de la piscine).

Ce type de volet roulant est automatique. Il fonctionne soit avec :

  • Un moteur en coffre sec : dans ce cas, le moteur est placé à l’extérieur du bassin, dans un local technique maçonné. L’axe sur lequel s’enroule le volet traverse la paroi grâce à une pièce à sceller. Cette technique n’est presque plus utilisée car plus compliquée à installer, Mais elle reste légèrement moins chère que le moteur dans l’axe ;
  • Un moteur dans l’axe : dans ce cas, le moteur se situe dans l’axe, celui-ci repose sur le bord de la piscine grâce à un système d’équerre fixée sur l’arase du bassin. Cette technique peut tout à fait s’installer sur un bassin existant.

Sur Distripool.fr, nous mettons à votre disposition une large collection de volets roulants pour protéger l’eau de votre piscine. Rendez-vous sur notre site pour en savoir plus ou contacter notre équipe !

Spa : quelles pièces détachées acheter ?

spa piece

Votre spa nécessite le remplacement d’une pièce ? Vous souhaitez ajouter un équipement particulier ? Découvrez quelles pièces détachées pour spa acheter.

Pièces détachées pour spa : à quoi servent-elles ?

Certains éléments de votre spa peuvent s’abîmer avec le temps ou se casser inopinément… Résultat : votre bain à remous peut tomber en panne ou rencontrer difficultés de fonctionnement. Des situations plus que désagréables… Pour remplacer les équipements endommagés et ainsi, réparer votre spa, n’hésitez pas à acheter directement la pièce détachée dont vous avez besoin. Cette solution est idéale si vous êtes un bon bricoleur ou si vous souhaitez trouver des pièces pas chères pour ensuite les faire changer par un professionnel.

Ce n’est pas la seule utilité des pièces détachées pour spa. En effet, leur achat peut aussi permettre d’ajouter des équipements plus performants ou innovants. Mais également d’ajouter des éléments qui permettent de gagner en confort d’utilisation. C’est pourquoi, chez Distripool, vous proposons des pièces détachées pour spas vendues séparément.

Zoom sur les différentes pièces détachées pour spas

  • Les pompes de circulation : elles assurent la bonne hygiène votre spa en faisant circuler l’eau dans le bassin et en la faisant passer dans le système de filtration. Chez Distripool, nous disposons de différents modèles de pompes de circulation et de différentes marques (LX, Jacuzzi, Gecko, Balboa…) ;
  • Les pompes de massage : elles assurent le bon fonctionnement du système d’hydromassage de votre spa. En effet, ce sont elles qui permettent d’alimenter les buses de massages d’un puissant jet d’eau. Différents modèles sont disponibles en mono-vitesse ou bi-vitesses ;
  • Les pompes « blower » : elles permettent de souffler de l’air dans votre spa via les aérojets. Cela crée des petites bulles dans l’eau pour un effet relaxant. Différentes grandes marques sont disponibles, comme GENESIS, LX, CG air, Air Supply, etc. ;
  • Les réchauffeurs électriques : ils permettent de chauffer l’eau de votre spa. Un système de chauffage très utile si vous installez votre spa en extérieur ;
  • Les équipements électroniques : boîtiers de contrôle, cartes électroniques, claviers de commandes… Ces éléments sont indispensables pour la gestion des différents équipements de votre spa ;
  • Les ozonateurs : ils génèrent automatiquement du désinfectant naturel (à base d’ozone) dans votre spa, pour nettoyer et purifier l’eau. L’avantage de l’ajout de cet équipement de réduire l’utilisation des produits chimiques pour le traitement de l’eau de votre spa ;
  • Les filtres à cartouche : ce sont des systèmes de filtration qui permettent de filtrer efficacement l’eau de votre spa. Il en existe plusieurs modèles, avec différents types de cartouche.

Retrouvez toutes nos pièces détachées pour spa sur notre site. N’hésitez pas à contacter nos experts pour plus d’informations sur nos produits.

La lampe LED pour l’éclairage de votre piscine

lampe led piscine

La lampe LED est une solution idéale pour le système d’éclairage de votre piscine. Découvrez quels sont ses avantages et comment l’installer.

Qu’est-ce qu’une lampe LED exactement ?

Contrairement à une lampe halogène qui émet de la lumière à partir de l’incandescence d’un filament de tungstène présent dans l’ampoule, une LED ou lampe à diode électroluminescente (« Light-Emitting Diode » en anglais), émet de la lumière à partir du passage d’un courant électrique, même à très faible tension.

Lampe LED : les avantages

La technologie LED présente de nombreux avantages. A tel point qu’elle a révolutionné le marché de l’éclairage. Aujourd’hui, ce type de lampe est utilisé un peu partout, dans les maisons mais aussi dans les piscines.

Un éclairage économique et écologique

N’utilisant que peu de courant électrique pour fonctionner, une LED consomme donc très peu et favorise ainsi les économies d’énergies. Un bon point pour vos factures d’électricité, mais également pour l’écologie.

Un éclairage performant

La faible consommation d’énergie d’une LED, n’entrave pas sa puissance d’éclairage. C’est d’ailleurs l’une des lampes les plus performantes du marché. En plus, la durée de vie d’une ampoule LED est exceptionnelle : entre 20 000 et 50 000 heures. De quoi profiter d’une lumière agréable dans la piscine pendant (très) longtemps.

Un éclairage aux couleurs variées

Cerise sur le gâteau, les lampes LED pour piscine offrent de multiples possibilités pour l’éclairage de votre bassin. Les diodes se déclinent en différentes couleurs. Rouge, bleu, blanc, jaune… Il est possible de personnaliser l’ambiance de votre espace de baignade au gré de vos envies.

Les ampoules LED pour piscine : quel prix ?

Les lampes et projecteurs LED pour piscine sont un peu plus chers que les ampoules halogènes classiques, mais cette solution est plus économique à long terme. Chez Distripool, nous vous proposons des LED pas chers. Par exemple, nous disposons d’un modèle amovible dès 49 euros, de lampe blanche à 93 euros, de projecteurs à 135 euros ou de modèles couleurs avec télécommande à 189 euros. Un large choix vous attend dans notre rubrique dédiée.

Comment installer son système d’éclairage LED ?

Pour les piscines enterrées, il est préférable de prévoir l’installation de l’éclairage du bassin au moment de la construction. Pour les piscines hors sol ou semi-enterrées, il existe également des projecteurs immergés.

A noter : la lampe LED PAR56 est compatible avec votre projecteur standard. Elles s’installent, sans travaux particuliers, en remplacement de lampes à incandescence 300W dans les coffres des projecteurs existants dans les bassins.

Attention, pour aménager une installation sécurisée à 100 %, il est nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié. Il se chargera de la mise en place du transformateur au niveau du coffret électrique du local technique, à l’enterrement des câbles dans le sol, ainsi qu’à l’installation des spots dans le bassin.

Les règles de sécurité d’un éclairage LED

La pose d’une lampe LED pour piscine exige le respect des mêmes règles de sécurité qu’un projecteur halogène. Ainsi, vos luminaires (norme EN60598-2-18) doivent obligatoirement être alimentés en très basse tension (TBTS), soit 12v (volts) alternatif ou 30v continu et doivent être raccordés à un transformateur étanche placé à 3,50 m de la piscine.

N’hésitez pas à contacter notre équipe pour plus d’informations concernant l’installation d’éclairages de piscine.

La sonde EcO : le nouvel objet connecté qui analyse l’eau de votre piscine

sonde EcO iopool

La sonde « EcO » est un appareil connecté capable d’analyser l’eau de votre piscine et de vous donner des conseils pour le traitement de l’eau via une application. Cerise sur le gâteau, elle peut aussi vous livrer, à domicile, des produits d’entretien en cas de besoin !

Les objets connectés sont de plus en plus présents de notre quotidien et s’invitent même dans nos bassins. En effet, nombreux sont les propriétaires de piscine souhaitant avoir l’aide d’appareils connectés pour simplifier la surveillance et l’entretien de l’eau de leur piscine. La sonde « EcO » de la marque « iopool » répond à ces besoins et va même plus loin en proposant un service de livraison à domicile des produits d’entretien. Explications.

Comment ça marche la sonde « EcO » ?

« Eco » est une petite sonde à placer dans l’eau de votre piscine (ou dans le skimmer, si vous avez un volet roulant). Une fois dans l’eau, il analyse sa qualité, grâce à 3 capteurs. Les informations recueillies sont automatiquement transmises à votre smartphone ou tablette via l’application « iopool » (téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play).

Des analyses de l’eau précises

Les capteurs de cet analyseur connecté permettent analysent en continu :

  • La température de l’eau ;
  • La capacité de désinfection (Taux de Rédox, ORP) ;
  • Le pH de l’eau ;

Les algorithmes de calcul tiennent également compte de 3 autres paramètres importants :

  • La dureté de l’eau : elle se mesure grâce au taux de TH (titre hydrotimétrique) ;
  • L’alcalinité de l’eau : elle se mesure grâce au TAC de l’eau (titre alcalimètre complet) ;
  • La quantité de stabilisant (taux d’acide cyanurique).

Ces résultats sont disponibles dans l’application en temps réel. Vous pouvez ainsi surveiller l’état de votre piscine en direct et sans réaliser d’analyses manuelles et sans les interpréter. LA sonde « EcO » s’en charge pour vous !

Une application connectée pour un suivi optimal

L’application « iopool » vous permet donc de contrôler la qualité de l’eau de votre bassin. Mais ce n’est pas tout, dès qu’un traitement est nécessaire, l’application vous le signale via une alerte. Véritable assistante virtuelle, l’appli vous explique ensuite les démarches à suivre pour réaliser le traitement, en toute sécurité. A la clé : une eau saine et claire !

A noter : lors de la mise en marche de votre sonde « Eco », vous devez d’abord installer l’application et créer un compte. Pour des conseils adaptés, vous devez définir votre piscine dans l’application : sa localisation, ses dimensions et ses accessoires. Une fois la piscine crée, vous pourrez activer votre EcO, puis le lier à votre application.

Des produits d’entretien livrés chez vous, en cas de besoin !

L’application « iopool », propose des produits d’entretien disponibles sur un e-shop. Vous pouvez les commander dès que nécessaire. Cerise sur le gâteau, l’appli vous permet, à chaque traitement, de renseigner la quantité de produits utilisés. Ainsi, avant que votre stock ne soit vide, vous recevez une notification et pouvez commander ce dont vous avez besoin pour ne pas être à court ! Une livraison à domicile est possible en 2 jours ouvrables.

Retrouvez la sonde connecté « EcO » sur notre site Distripool.fr. N’hésitez pas à contacter notre équipe pour plus d’informations.

Margelle de piscine : zoom sur la pierre reconstituée

margelle pierre reconstituée

Il existe différents types de margelles de piscine, parmi lesquels on retrouve celles en pierre reconstituée. Quelles sont les caractéristiques et avantages de ce matériau ? Les réponses.

La pierre reconstituée, c’est quoi ?

La pierre reconstituée est fabriquée avec un concassé de pierres naturelles mélangé à un liant naturel (le ciment), des adjuvants et des colorants. Le tout est ensuite moulé pour obtenir une margelle de piscine. Grâce aux techniques de moulages, de nombreuses couleurs et formes peuvent être créées.

Les avantages de la pierre reconstituée

Choisir la pierre reconstituée comme matériau pour vos margelles de piscine présente de nombreux avantages.

Un prix abordable

D’abord, le prix. Par rapport aux margelles en pierre naturelle, celles en pierre reconstituée sont beaucoup moins chères. Il s’agit donc d’une alternative économique pour les propriétaires de piscine qui souhaitent bénéficier de l’esthétisme de dalles en pierre de taille, sans exploser leur budget.

Une résistance à toutes épreuves

De plus, ce matériau étant spécialement conçu pour les piscines, il est particulièrement résistant à l’eau, aux UV, au gel ou encore aux produits d’entretien. Il est également antidérapant et évite ainsi les glissades et chutes accidentelles qui peuvent se produire lorsque les margelles sont mouillées.

Une réplique de matériaux nobles

Enfin, la pierre reconstituée a l’avantage d’imiter à la perfection les textures des roches naturelles, comme le granit, le grès, le basalte, ou encore l’ardoise. Ce matériau offre également un large choix de teintes, de formats et de finitions, pour des margelles 100 % personnalisée.

Autant d’atouts qui font des margelles en pierre reconstituée l’un des matériaux star autour des piscines, depuis quelques années.

Margelles en pierre reconstituée : comment les poser ?

Les margelles en pierre reconstituée se posent sur les piscines enterrées. Elles doivent être installées sur une dalle béton et collées ou scellées sur la totalité de leur surface. Avant la pose, elles doivent être dépoussiérées avec une brosse métallique et humidifiées en sous face. Enfin, elles doivent être affermies avec une batte ou un maillet en nylon blanc afin de les rendre solidaires avec le support. La pose des margelles est donc simple, même si elle demande l’intervention d’un professionnel pour un rendu impeccable.

Retrouvez nos modèles de margelles en pierre reconstituée sur notre boutique en ligne. Nous travaillons notamment avec la marque Dalle de France, dont l’usine et implantée en région lyonnaise et qui utilise des matières premières d’origine française.