Bienvenue sur le blog du site distripool.fr



robot-piscine-DOLPHIN-E20-fond-et-parois-leger-2

Piscine : 5 accessoires indispensables pour la nettoyer

Quels sont les accessoires de nettoyage de piscine dont vous avez besoin pour l’entretien de votre bassin ? La réponse ici.

Pour bien nettoyer votre piscine, vous avez besoin d’un certain nombre d’accessoires. Découvrez le matériel de nettoyage à avoir pour un bassin et une eau propre.

Une épuisette

L’épuisette (ou épuisette de surface) est un accessoire de base à avoir et elle vous servira au quotidien. Elle permet d’enlever les feuilles, insectes et autres débris qui flottent à la surface de l’eau de la piscine, en toute simplicité !

Brosses et balais de piscine

La brosse est également indispensable pour l’entretien de la piscine. Elle permet de décoller les impuretés qui se déposent dans le fond, sur les parois et sur la ligne d’eau. Utilisez une brosse de piscine permet de décoller les saletés et autres dépôts de calcaires ou résidus graisseux qui favorisent l’apparition d’algues et le développement de micro-organismes et peuvent ainsi salir le bassin et détériorer la qualité de l’eau.

Il existe différents types de brosse :

  • La brosse de fond (aussi appelé balai de piscine) : il s’agit d’une brosse fixée sur un manche (télescopique ou non) ;
  • La brosse de parois : elle est dédiée au nettoyage des parois ;
  • La brosse pour ligne d’eau : elle est spécifiquement conçue pour la ligne d’eau ;
  • La brosse triangle : pratique pour nettoyer les coins du bassin.

Attention : la brosse de piscine est à choisir en fonction du revêtement de cette dernière (liner, coque, carrelage, etc.) afin de le nettoyer sans l’abîmer ! 

Un aspirateur de piscine

L’aspirateur de piscine permet d’aspirer facilement les impuretés et les déchets présents dans le fond du bassin. Relié à une prise balai via un tuyau, il envoie les saletés directement dans le système de filtration de la piscine.

Un robot de piscine

Le robot de piscine est un appareil qui vous aidera à entretenir votre bassin. Qu’il soit hydraulique, électrique ou à pression, le robot de piscine est un accessoire de nettoyage très efficace et surtout pratique, car il se déplace tout seul (aucune action manuelle n’est nécessaire). Certains modèles de robots sont même totalement autonomes et programmables.

Matériel d’analyse pour le traitement de l’eau

Procéder régulièrement à des analyses de l’eau de votre piscine est impératif pour préserver sa qualité et sa propreté. Vous devez ainsi contrôler le taux de désinfectant, le pH, l’alcalinité et la salinité de l’eau. Pour des analyses fiables, vous devez utiliser des accessoires spécifiques, comme des testeurs électroniques, de photomètres et d’analyseurs connectés.

Sur distripool.fr retrouvez tous les accessoires pour entretenir la piscine.

hivernage piscine

Hivernage de sa piscine : 7 erreurs à éviter

Pour un hivernage de piscine réussi, certaines erreurs sont à éviter. Découvrez lesquelles il ne faut surtout pas commettre !

Ne pas hiverner !

Rappelons les bases : en hiver, les piscines enterrées doivent être hivernées. Cela permet de protéger votre piscine et vos équipements des dégâts causés par l’hiver, notamment du gel qui peut casser de nombreux éléments de votre piscine.

Ce n’est pas tout, l’hivernage permet aussi de préserver la qualité d’eau et donc d’éviter d’avoir une piscine verte et sale au moment de sa remise en route dès l’arrivée des beaux jours.

Hiverner trop tôt ou trop tard…

Quand faut-il hiverner sa piscine ? Il est recommandé de procéder à l’hivernage de votre piscine (qu’il soit actif ou passif) dès que la température de l’eau est stabilisée en dessous de 12 degrés.

  • Si l’hivernage est réalisé trop tôt, cela peut avoir une incidence sur la qualité de l’eau et induire une remise en route de la piscine difficile. Au-dessus de 12 degrés, les micro-organismes et bactéries vont continuer de proliférer alors que la piscine est à l’arrêt ;
  • S’il est fait trop tard, vous pouvez être surpris par le gel et vos équipements pourraient en pâtir…

Vider le bassin totalement

Vidanger entièrement sa piscine est une grosse erreur. Pourquoi ? L’eau qu’elle contient permet de créer une résistance et de maintenir la structure de la piscine en place. Sans eau, le sol et les parois risquent de se déformer et de se fissurer. En plus, si vous videz totalement votre piscine, la garantie décennale n’est plus valable !

Pour autant, il faut tout de même faire baisser le niveau d’eau de la piscine lors de l’hivernage et cela, afin d’éviter que l’eau ne gèle et n’abîme votre bassin ou les canalisations. La ligne d’eau doit donc se trouver 10 cm en dessous des skimmers et des buses de refoulement.

Oublier de nettoyer le bassin et de traiter l’eau avec un produit d’hivernage

Autre erreur à ne pas commettre : hiverner une piscine sale. Comme la filtration est arrêtée, nettoyer le bassin et utiliser un produit d’hivernage, permet à l’eau de rester saine et ne pas virer au vert durant l’hiver.

Tips : si l’eau de votre piscine est trop sale après le nettoyage, vous pouvez aussi faire un traitement de choc pour la désinfecter et l’assainir, avant d’utiliser le produit d’hivernage.

Ne pas vidanger le système de filtration (hivernage passif)

Pour éviter que le gel ne s’installe dans les circuits du système de filtration et ne les casse, vous devez arrêter complètement la filtration et vidanger la pompe, le filtre, les circuits des skimmers et des refoulements, etc.

Ne pas mettre les accessoires d’hivernage en place !

Il existe des accessoires dédiés à l’hivernage. Ainsi, vous devez installer des flotteurs, des bouchons d’hivernage et des gizmos. Ces équipements sont indispensables pour éviter que de l’eau ne se retrouve dans les canalisations de la piscine et ne les abîme en cas de gel.

Laisser la bâche à bulles sur la piscine pendant l’hiver

La bâche à bulles n’est pas conçue pour l’hiver, c’est un accessoire qui s’utilise en été. Pour protéger l’eau, il faut utiliser une couverture dédiée : une bâche d’hivernage pour piscine ou un volet roulant.

Vous voilà parés à ne rien oublier pour l’hivernage de votre piscine. Pour avoir plus d’informations ou conseils sur les actions à effectuer lors d’un hivernage actif ou passif, n’hésitez pas à nous contacter !

pompe-pisicne-hors-sol

Filtration piscine : bien choisir sa pompe et son filtre de piscine !

Pour garder une eau propre et claire dans votre piscine il est indispensable d’utiliser un système de filtration. Il faudra alors choisir le bon filtre et la bonne pompe. Ceci en tenant compte d’un certain nombre de critères. Explications.

Pompe de filtration et filtre : à quoi servent-ils ?

Le circuit de filtration est composé d’une pompe et d’un filtre reliés hydrauliquement au bassin : l’eau de la piscine et ses impuretés sont aspirées par les skimmers à l’aide de la pompe de filtration. Elles sont ensuite envoyées dans le filtre, qui nettoie l’eau en retenant les saletés. Enfin, l’eau propre est renvoyée dans le bassin via les buses de refoulement.

Comment choisir sa pompe de filtration ?

Pour bien choisir votre pompe de filtration, vous devez vous intéresser au débit de la pompe. Il s’agit de sa capacité (exprimé en m³/heures ou en litres/minutes) ou puissance (exprimé en cheval-vapeur ou CV).

Pour calculer le débit réel de la pompe, divisez le volume du bassin (exprimé en m3) par le temps de recyclage (c’est le temps que met l’intégralité du volume de votre bassin à traverser le système de filtration).

Vous devez choisir une pompe qui soit assez puissante pour faire circuler l’eau dans le système et la filtrer dans sa totalité en 4 à 5 heures.

Par exemple : si le volume du bassin fait de 40 m3, votre pompe à filtration doit avoir une puissance de 3/4 CV soit 10 m3/h. Plus le bassin est grand et plus la puissance doit être grande. Pour un volume de basin entre 100 m3, la puissance de votre pompe à filtration doit être de 2 CV soit environ 25 m3/h.

Et le filtre de piscine ?

Le filtre doit être choisi en adéquation avec votre pompe. Il doit avoir une puissance ou débit de filtration égale ou supérieur à votre pompe.

Par exemple : si vous souhaitez filtrer un bassin de 56 m³ d’eau en 4 heures, il vous faudra choisir une pompe de filtration de 14 m³/heure et un filtre de 14  à 15  m³/heure.

Bon à savoir : plus l’eau passe lentement dans le filtre, plus la filtration est efficace. Il est peut-être donc judicieux alors si vous avez la place et le budget de surdimensionner le filtre par rapport à la pompe.

Pour filtrer l’eau de votre bassin, il existe plusieurs types de filtres et système de filtration, parmi lesquels :  le filtre à sable, le filtre à cartouchele groupe de filtrationle filtre monobloc

N’hésitez pas à contacter Distripool pour toutes questions relatives à la filtration de votre piscine. Notre équipe d’experts pourra vous conseiller et vous guider.

milin-john-WuEo7Iji21U-unsplash

Comment transporter un paddle gonflable ?

C’est le gros avantage des paddles gonflables par rapport aux planches rigides : leur facilité de transport. Et pour cause, il suffit de les dégonfler et de les ranger dans un sac de transport. On vous explique comment faire pour bien gonfler, dégonfler, ranger et transporter votre SUP gonflable. 

Le transport d’un paddle gonflable : c’est ultra facile !

Que ce soit pour un voyage ou une session, vous devez transporter votre matériel depuis votre domicile jusqu’à votre spot de SUP, et inversement. Si vous manquez de place ou souhaitez un transport facilité de votre planche de paddle et accessoires, le paddle gonflable s’avère être choix très judicieux.

En effet, une fois dégonflé, le paddle gonflable se transporte simplement grâce à un sac de transport. Ce dernier est spécialement conçu pour contenir votre planche dégonflée, votre pagaie et pompe. Peu encombrant, le sac peut aisément se porter sur les épaules ou se stocker dans un coffre de voiture.

A noter : aujourd’hui, les SUP gonflables n’ont rien à envier aux planches classiques : les modèles gonflables sont extrêmement performants et sont adaptés à toutes les pratiques.

Sur Distripool, nous proposons nos paddles gonflables avec un kit. Il comprend, en plus du paddle gonflable :

  • La pagaie,
  • La pompe de gonflage,
  • Le Coiled Leashle (cordon de sécurité)
  • Le sac de transport.

Gonfler, dégonfler et ranger son paddle gonflable

Bien gonfler son paddle 

Pour cela, il vous suffit de sortir le paddle de votre sac et de le dérouler sur le sol. Ensuite, utilisez votre pompe haute pression pour le gonflage. Pensez à bien vérifier le positionnement de la valve anti-retour sur le SUP. Puis, suivez l’évolution du gonflage avec un manomètre afin de respecter la pression recommandée. Enfin, retirez la pompe et fermez la valve.

A noter : temps moyen de gonflage se situe en dessous de 5 min.

Bien dégonfler et ranger son paddle

Une fois votre session de SUP terminée, pensez à rincer et sécher votre planche avant de la dégonfler. Pour la décompression de votre paddle gonflable, ouvrez la valve et laissez l’air s’échapper. Une fois dégonflé, vous pouvez enrouler votre planche, en prenant soin de placer la valve et les ailerons à l’extérieur. Enfin rangez votre paddle et vos accessoires dans votre sac.

A noter : pour éviter que la place ne se déroule et prenne trop de place dans votre sac, vous pouvez la sangler. Le tour est joué !

Le SUP est une pratique nautique qui s’est fortement développée depuis quelques années. Pour tenter l’expérience, seuls une planche et une pagaie sont nécessaires. Vous retrouvez sur Distripool.fr les paddles gonflables les plus performants. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de conseils sur l’achat d’un Stand Up Paddle gonflable !

 

peter-gonzalez-7uzN6TgeZPQ-unsplash

Comment choisir un paddle gonflable ?

Vous souhaitez acheter un Stand Up Paddle gonflable ? Forme, longueur, largeur, épaisseur… Distripool vous explique comment bien choisir votre SUP gonflable !

Les avantages du paddle gonflable, en bref !

Aujourd’hui, entre 80% et 90% des planches de SUP vendues en France seraient des planches de paddle gonflable. Et pour cause, les Stand Up Paddle gonflables présentent de nombreux avantages.

Le premier avantage est sans nul doute son caractère gonflable qui règle totalement le problème du transport et stockage de la planche. Aujourd’hui, un stand up gonflable (même d’une grande longueur) se rangent facilement dans un sac de transport, une fois dégonflé. Les SUP gonflables s’avèrent donc très pratiques pour tous ceux qui souhaitent voyager un peu partout avec leur paddle.

Autre avantage, et non des moindres, leurs performances. Aujourd’hui, les marques proposent des modèles gonflables d’une haute qualité qui peuvent sans problème rivaliser avec une planche rigide.

5 critères pour choisir son paddle gonflable

Si vous êtes conquis par le paddle gonflable, découvrez comment bien le choisir :

  • La forme : les paddles gonflables offrent une moins grande diversité de forme de planche, par rapport aux paddles rigides (surf, polyvalent, balade, race balade ou race). Mais, certaines sont plus spécialisées vers le loisir et les balades sur l’eau quand d’autres sont plutôt conçues pour le sport et les courses de vitesse ;
  • La longueur : elle détermine la maniabilité du paddle gonflable. Ainsi, une planche courte sera plus adaptée pour une pratique dans les vagues alors qu’une planche longue sera idéale pour des balades ;
  • La largeur : plus la planche est large, plus elle est stable et s’avère donc plus adaptée aux balades par exemple. A l’inverse, une planche étroite sera plus adaptée à une pratique sportive du paddle (course de vitesse par exemple) ;
  • L’épaisseur : elle joue sur la rigidité de la planche et dépend de votre taille et poids. En général, on conseille d’opter pour une planche épaisse si vous avez un grand gabarit. Les personnes plus légères ou petites, quant à elles, se tourneront plutôt vers des planches plus fines.

A noter : le choix d’une planche de SUP se fait en fonction de la pratique désirée et de votre niveau, de votre taille et de votre poids. N’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons vous conseiller sur le paddle gonflable le plus adapté.

SUP gonflable : quelle marque choisir ?

Distripool vous propose un large choix de paddles gonflables de la marque ZRay. La marque de sport nautique compte parmi les leaders du marché du stand up paddle et est notamment reconnue pour la qualité de ses produits et leurs prix attractifs.

Vous retrouverez les gammes et caractéristiques des produits dans notre catégorie « Paddle Gonflable ». Sachez également que tous les SUP vendus sur Distripool sont fournis avec des équipements (pagaie, pompe, sac de transport, Coiled Leash).

installer-bache-hivernage

Hivernage passif de la piscine : To Do List !

Il est temps de procéder à l’hivernage passif du bassin ! Découvrez une To Do List, pour être sûr de ne pas oublier les étapes importantes à réaliser.

Durant la saison hivernale, il est fortement recommandé de mettre sa piscine en hivernage. Le bon moment ? Lorsque la température de l’eau de votre piscine se maintient en dessous de 12 °C. Zoom sur les étapes clés d’un hivernage passif réussi.

1# NETTOYAGE DU BASSIN

La première étape de l’hivernage passif consiste à nettoyer tous les équipements de la piscine. Ainsi, commencez par brosser la ligne d’eau et les escaliers, puis utilisez votre robot de piscine pour nettoyer les parois et le fond du bassin. Si l’eau de votre piscine est trop sale après le nettoyage, vous pouvez aussi faire un traitement de choc pour la désinfecter et l’assainir.

2# BAISSER LE NIVEAU D’EAU

  • Le niveau de l’eau du bassin devra ensuite être abaissé.

Pour éviter que l’eau de la piscine ne gèle et abîme votre bassin ou les canalisations, vous devez baisser le niveau d’eau de la piscine. Celui-ci ne doit pas dépasser les skimmeurs ni les buses de refoulement. L’idéal ? Environ 10 cm en dessous.

3# STOPPER LA FILTRATION ET LA NETTOYER

  • Eteindre le système de filtration puis vidanger les tuyaux ;
  • Nettoyer le filtre de votre piscine à l’aide d’un produit détartrant.

Une fois le nettoyage réalisé et le niveau de l’eau baissé, vous devez arrêter complètement la filtration et bien vidanger la pompe, le filtre, les circuits des skimmers et des refoulements, etc. Cela est essentiel pour éviter que le gel ne s’installe dans ces circuits. En effet, il peut faire exploser les canalisations. Ensuite, lavez le filtre de piscine avec un produit dédié.

4# RANGER LES ACCESSOIRES ET INSTALLER CEUX POUR L’HIVERNAGE

  • Retirez vos équipements de piscine et rangez-les ;
  • Poser des bouchons d’hivernage pour fermer les buses ;
  • Installer des flotteurs d’hivernage en diagonale de la piscine ;
  • Installer des gizmos dans les skimmeurs.

Ne laissez que le minium dans votre piscine. Côté accessoires dédiés l’hivernage : l’installation des flotteurs, des bouchons d’hivernage et des gizmos, permet d’éviter que de l’eau ne se retrouve dans les canalisations de la piscine.

5# VERSER UN PRODUIT D’HIVERNAGE DANS LA PISCINE

  • Verser le produit d’hivernage dans la piscine.

Le produit d’hivernage permet de lutter contre le développement de calcaire, les bactéries, les algues, etc. Comme la filtration est arrêtée, l’utilisation d’un produit d’hivernage vous garantira une bonne qualité d’eau durant l’hiver et vous facilitera ainsi la remise en route de votre piscine au printemps.

6# INSTALLER UNE COUVERTURE D’HIVERNAGE

Dernière étape : la couverture de la piscine à l’aide d’une bâche pour piscine ou d’un volet roulant. Ces accessoires permettent de protéger l’eau et la piscine des impuretés de l’hiver.

Spa gonflable : vidange et rangement

vidange rangement spa gonflable

Vous souhaitez procéder à l’hivernage de votre spa gonflable ? On vous explique comment procéder à la vidange et au rangement de votre jacuzzi.

A l’approche de l’hiver, il est vivement conseiller de procéder à la vidange et au rangement de votre spa gonflable. En effet, les conditions climatiques (neige, gel, intempéries…) peuvent abîmer votre jacuzzi s’il est installé en extérieur. C’est pourquoi, il faut procéder à l’hivernage de votre spa. On vous explique comment faire !

Comment vidanger un spa gonflable ?

L’une des premières règles à retenir quand on possède un spa gonflable, c’est de garder une eau saine dans son appareil pour lui assurer une longue vie. La bonne fréquence/quantité ? Un quart par semaine et l’intégralité de l’eau toutes les quatre à huit semaines.

La vidange de votre spa est fondamentale pour une bonne longévité de votre matériel. Elle se réalise à l’approche de l’hiver, lors de l’hivernage de votre bain à remous. Vous avez le choix entre deux techniques :

  • La vidange par écoulement : elle consiste à vider l’eau par l’écoulement grâce à la bonde de vidange (ou en raccordant un tuyau d’arrosage) vers une zone d’évacuation ;
  • La vidange avec pompe : elle utilise pompe de vidange aussi appelé pompe vide cave.

La vidange du spa gonflable par écoulement

  • Éteignez l’unité de contrôle de votre spa puis débranchez-la ;
  • Orientez la bonde de vidange de votre spa vers l’endroit où vous souhaitez que l’eau s’écoule (égouts, fossé, jardin, etc.). Si la zone de vidange est un peu éloignée, raccordez votre bonde à un tuyau d’arrosage ;
  • Retirez le bouchon et laissez l’eau s’écouler ;
  • S’il reste de l’eau au fond de votre spa, levez la structure afin de vider au maximum votre spa.

La vidange à l’aide d’une pompe

  • Eteignez et débranchez l’unité de contrôle de votre spa ;
  • Installez une pompe de vidange. Elle doit être immergée dans le fond du spa et l’extrémité du tuyau d’évacuation placée vers la zone d’écoulement (égouts, jardin, fossé…) ;
  • Lancez la pompe et attendez que le spa soit vide. Bien sûr, s’il reste de l’eau au fond de votre spa, vous pouvez lever la structure pour vider le restant d’eau.

Le principal avantage de cette méthode ? Elle est beaucoup plus rapide pour évacuer l’eau que la vidange par écoulement.

Le nettoyage du spa

Une fois votre spa gonflable vidé, et avant de le dégonfler et de le ranger, vous devez le nettoyer et le sécher correctement. Pour cela, il vous suffit de brosser le liner et les parois (intérieures et extérieures). Ensuite, séchez votre spa soigneusement à l’aide d’un chiffon. Pour qu’il soit bien sec, laissez-le pendant 24 heures dans un endroit sec, protégée des températures basses et de l’humidité. Vous pourrez ensuite le dégonfler.

Comment ranger un spa gonflable ?

Une fois le spa dégonflé, procédez à son pliage et rangement :

  • Pliez le spa gonflable en deux, en rabattant les parois vers l’intérieur. Puis pliez-le encore en deux. A noter : vous devez éviter de marquer les angles et de marcher dessus pour l’aplatir (cela peut endommager ou percer le revêtement) ;
  • Enfin, rangez le spa plié dans un carton pour éviter qu’il ne prenne la poussière et ne s’abîme. A noter : certaines marques de spa gonflable proposent des housses de rangement.