Bienvenue sur le blog du site distripool.fr



Enfant et piscine : les conseils de sécurité

17

Découvrez nos conseils pour assurer la sécurité des enfants au bord et dans une piscine. Objectif : prévenir les risques d’accidents et de noyades des plus jeunes.

Si la piscine est un endroit de détente et de jeux pour toute la famille, elle n’en reste pas moins dangereuse. Noyades et accidents peuvent arriver… Pour prévenir ces risques, des systèmes de sécurité sont obligatoires, mais vous devez également adopter des réflexes de sécurité pour protéger les enfants. On vous explique lesquels.

Surveillez les enfants en permanence

Le saviez-vous ? Un enfant peut se noyer sans bruit, en moins de trois minutes, dans vingt centimètres d’eau… Aussi, la majorité des accidents de piscines se produisent en l’absence de vigilance et, dans la moitié des cas, au moment de la baignade. C’est pourquoi, il ne faut jamais laisser un enfant seul dans l’eau ou à proximité !

Une bonne surveillance consiste donc à rester en permanence avec les enfants et idéalement à se baigner en même temps qu’eux. Aussi, lorsque vous êtes plusieurs adultes présents avec des enfants, pendant la baignade, désignez un seul adulte comme responsable de leur surveillance. Il ne devra pas s’éloigner, ni détourner son attention. En cas de coup de téléphone ou autre moment d’absence, le responsable des enfants devra prévenir et désigner un autre adulte « surveillant » ou faire sortir les enfants de la piscine.

Apprenez aux enfants à nager

Pour prévenir les risques d’accidents et de noyades, il est aussi important d’apprendre à nager aux enfants le plus tôt possible : dès 4-5 ans, selon les capacités de l’enfant, pour tous à partir de 6 ans. Aussi, n’hésitez pas à leur expliquer les dangers d’une piscine, pour qu’ils en prennent conscience.

Equipez-les enfants

Quand ils ne savent pas correctement nager, équipez les enfants de brassards dès qu’ils sont à proximité d’une piscine. Les brassards doivent être adaptés à la taille, au poids et à l’âge de l’enfant. Un maillot de bain à flotteur peut remplacer les brassards. En revanche, la bouée ou autres articles flottants (matelas, bateaux pneumatiques, bouées siège…) sont des équipements insuffisants pour la sécurité des petits et ne protègent pas de la noyade.

A noter : même s’ils sont équipés de brassards, surveillez les enfants en permanence.

Ayez les bons réflexes de sécurité

Enfin, toujours dans le but de prévenir les risques et de pouvoir réagir vite face au danger, prenez le réflexe de poser à côté de la piscine : une perche, une bouée et un téléphone portable. Pensez à programmer les numéros d’urgence sur ce dernier (18 ou 112).

Après la baignade, pensez à sortir les jouets, bouées et objets gonflables de l’eau et à remettre en place le système de sécurité. D’ailleurs, sachez que le code de la construction et de l’habitation stipule que toute piscine enterrée non close privative à usage individuel ou collectif doit être pourvue d’au moins un des 4 dispositifs de sécurité normalisés visant à prévenir le risque de noyade :

  • Barrière de protection ;
  • Système d’alarme sonore (alarme d’immersion ou alarme périmétrique) ;
  • Couverture de sécurité (bâche, volet manuel ou automatique) ;
  • Abri de type véranda recouvrant intégralement le bassin.

Si vous avez une piscine hors-sol, sécurisez le moyen d’accès ou retirez l’échelle pour en condamner l’accès. Chez Distripool, nous proposons aussi une piscine bois pour enfant équipée d’un système de sécurité. Nous proposons aussi différents systèmes de sécurité homologués pour piscines enterrées. Rendez-vous sur notre site pour trouver le dispositif qui vous convient le mieux.

Les plus belles piscines carrées repérées sur Pinterest

18

La piscine carrée séduit par son esthétisme épurée et graphique. Pour vous inspirer, découvrez notre sélection des plus belles piscines carrées repérées sur Pinterest.

La tendance des piscines carrées

La forme carrée revient en force dans le domaine des piscines. Il faut dire que son allure singulière séduit de nombreux propriétaires. En effet, ses angles droits et ses côtés égaux lui donne un esthétisme à la fois épuré et graphique. Moins traditionnelle qu’une forme rectangulaire, la piscine carrée insuffle un brin d’originalité dans l’espace extérieur qui lui est dédiée. Mais ce n’est pas tout, son format compact lui permet de se fondre à merveille dans les petits espaces comme les jardins clos ou les cours de ville. Autant d’atouts qui font de la piscine carrée une tendance phare de l’été 2019.

Top 10 des plus belles piscines carrées

Piscine-carree-avec-terrasse-carrelee

© Pinterest/ Maison creative

On aime l’agencement de ce bout de jardin avec une piscine carrée placée dans un coin du jardin et avec un accès direct dans prolongement de la terrasse.

3afcb59079050314ddf47ac47a5e0868

© Pinterest/ maison2018.com

En version mini, la piscine carrée ne dénote pas. On aime sont aspect semi-enterrée et sa teinte blanche qui nous transporte en Grèce, sur l’île Santorin… Dépaysement garanti !

1ec0921d13ed62ec6fe0fa4f430ec99c

© Pinterest/ Bison Sama

On craque pour cette piscine carrée placée également dans le prolongement de l’espace intérieur et ornée de verdure. En pierres naturelles cette piscine invite à la détente et au bien-être.

a557cab7d92ac3f9f26c2e85339b664f

© Pinterest/ BoHo

On aime également cette piscine carrée enterrée est façonnée en pierres et particulièrement ses marches à différentes hauteurs qui lui donnent un aspect très géométrique.

Une-petite-piscine-dote-d-un-coin-lecture

Pinterest / Jennifer Ware

Pour donner du caractère à une piscine carrée, on opte pour un coin canapé cosy et une et une cascade pour un effet balnéo.

d9930fb38931ced0b3989622c87c20ca

© Pinterest / Elle.fr

En version XXL, cette piscine carrée se fond parfaitement dans l’espace jardin. Son plus ? Sa terrasse amovible qui couvre et découvre la piscine et permet de profiter d’un espace supplémentaire autour ou sur le bassin.

c2cdfccffe2907b415004388bc548065

© Pinterest / Hello Hello

On craque pour l’inspiration marocaine de cette piscine carrée. Le revêtement en mosaïque donnera une allure haut de gamme à votre piscine qu’elle soit dans une cour intérieure ou en extérieur.

Piscine-carree-sur-le-toit-du-monde

© Pinterest/ Decofinder

On prend de la hauteur avec cette magnifique piscine carrée placée en bout de terrasse face à une vue à couper le souffle. Son allure pyramidale, créée grâce aux escaliers, vient accentuer cette sensation de hauteur.

d753e76bd49ef26276f0e18ef2537a39

© Pinterest/ marieclaire.fr

Pour donner du cacher à une piscine carrée, on joue sur les volumes en créant différentes profondeurs grâce à de larges marches. On aime également les pierres naturelles qui se lient la terrasse et le bassin.

8d097ef544ab91f83848a21d2d688a39

© Pinterest/ Planet déco

Les piscines carrées hors-sols ne sont pas uniquement en bois. On aime celle-ci façonné en pierre et enduite en blanc. Lumineuse, elle invite à prendre le soleil et rappelle les îles grecques.

3 équipements pour une piscine connectée

16

Certains objets connectés peuvent vous éviter de réaliser certaines tâches contraignantes liés à l’entretien et au bon fonctionnement de votre piscine ! Découvrez ceux qui vont vous simplifier la vie et vous permettre de profiter pleinement de votre bassin.

Une piscine est un haut lieu de détente et d’amusement pour toute la famille. Mais, pour s’y baigner en toute sécurité, un bon entretien est nécessaire… Si cette tâche demande parfois du temps, il existe des solutions pour simplifier grandement la surveillance et l’entretien du bassin. Parmi elles, les objets connectés. Ces bijoux de technologies vous permettent de gérer à distance (via Internet ou votre smartphone) différents éléments de votre piscine comme le chauffage, la filtration, l’éclairage, les analyses et le traitement de l’eau. Vite, optez pour une 100 % piscine connectée pour profiter uniquement des bons côtés de votre piscine.

Un analyseur d’eau connecté

Pour éviter de réaliser les analyses de l’eau, l’interprétation des résultats et le calcul des taux de produits, utilisez un analyseur d’eau connecté. Chez Distripool, nous vous proposons « ICO », un petit appareil connecté sous forme d’îlot à placer dans l’eau de votre piscine (dans le skimmer, sous le volet ou la bâche. Une fois dans l’eau) qui analyse la qualité de l’eau en temps réel. Les informations recueillies vous sont transmises via une application dédiée. Lorsqu’une anomalie visible (algues, eau troublée, dépôts calcaire) ou invisible (bactérie, eau agressive…) est enregistrée, l’appareil vous l’indique et vous donne des recommandations d’actions à mener.

Un coffret électrique intelligent

Se rendre dans le local technique pour ajuster les paramètres de la pompe de filtration peut parfois être contraignant. Pour vous faciliter cette tâche, Distripool lance « Distri-box », un coffret électrique intelligent. Il assure les mêmes fonctions qu’un coffret électrique classique. Mais, il comprend un module de pilotage intelligent qui remplace l’horloge de programmation traditionnelle. Grâce à lui, le système est totalement automatisé. Cerise sur le gâteau, il permet aussi de gérer l’éclairage grâce à une télécommande, le pilotage de la PAC et du traitement de l’eau.

Une solution domotique

Autre solution pour faciliter l’entretien et la surveillance de votre bassin : « Hydrapool ». Il s’agit d’un système qui vous permet de contrôler et commander à distance les différents équipements de votre piscine, via une application. En pratique, « Hydrapool » permet le relevé de diverses informations comme l’état de la pompe, la température de l’eau, le contrôle du pH et du taux de désinfection de l’eau ou encore la pression du filtre. Mais, il permet également de commander la filtration, la pompe à chaleur, la régulation du pH de l’eau et de la désinfection de l’eau et l’éclairage.

Retrouvez ces objets connectés sur www.distripool.fr et retrouvez également toutes nos solutions domotiques pour une piscine 100 % connectée.

Actu : la France passe le cap des 2,5 millions de piscines privées

15

2,5 millions, c’est le nombre de piscines privées installées en France aujourd’hui. Le marché est au beau fixe et tend à se démocratiser. Explications.

Piscine privée : un marché au beau fixe

Les piscines séduisent de plus en plus de Français ! Avec 115 000 piscines installées chez des particuliers en 2018, la France passe désormais le cap des 2,5 millions de piscines privées (1,3 millions de piscines enterrées et 1,2 millions de piscines hors-sols), d’après la Fédération des Professionnels de la Piscine et du spa. Un chiffre record, qui fait de la France le premier marché en Europe et le deuxième marché au monde, derrière les États-Unis. La FFP précise également que le secteur affiche hausse des ventes pour la troisième année consécutive. En 2018, le nombre de piscines vendues a augmenté de 7 % par rapport à 2017.

La démocratisation des piscines

Si le marché se porte si bien, c’est peut-être dû à la démocratisation de piscines. En effet, avoir une piscine dans son jardin n’est plus réservé aux plus fortunés. L’installation d’un bassin devient de plus en plus accessible. La preuve : 42,2 % des propriétaires de piscines (enterrées ou hors-sols) ont des revenus mensuelles entre 1 500 et 3 000 euros. Pas besoin non plus de posséder une immense propriété pour construire une piscine. Les maisons équipées de petits jardins peuvent aussi avoir leur espace de baignade. Toujours selon la FPP, 1 piscine enterrée sur 3 en 2018 serait située sur un terrain inférieur à 700 m².

Piscine privée : faites appel à un spécialiste

L’installation d’une piscine ne s’improvise pas. En effet, dans ce secteur, différents corps de métier et compétences se complètent : urbanisme, construction, plomberie, électricité, etc. Alors, si comme de nombreux Français vous souhaitez vous jetez à l’eau, n’hésitez pas à contacter un professionnel. Chez Distripool, nous pouvons répondre à vos envies et besoins tout en prenant en charge l’aspect technique de l’installation. Contactez-nous !

Filtre à sable : fonctionnement et entretien

11

Qu’est-ce qu’un filtre à sable et comment fonctionne-t-il exactement ? Comment entretenir ce système de filtration pour piscine ? Les réponses.

Pour avoir une bonne qualité d’eau dans votre piscine, il faut combiner un traitement chimique (chlore, brome, ou autre) avec un bon système de filtration. Parmi ceux existant sur le marché, on retrouve le filtre à sable.

Qu’est-ce qu’un filtre à sable et comment ça fonctionne ?

Un filtre à sable est un système de filtration qui se compose d’une cuve remplie de sable. Le fonctionnement de cette filtration est très simple. L’eau de la piscine chargée d’impuretés est aspirée par les skimmers à l’aide d’une pompe. Elle passe ensuite dans la cuve où elle est filtrée par le sable (qui retient les impuretés). À noter : la finesse de filtration du filtre à sable se situe entre 30 à 40 microns. Puis, l’eau propre est rejetée dans le bassin via les buses de refoulement.

Sachez que la circulation de l’eau à travers le filtre à sable est gérée par une vanne multivoie (4 à 7 voies selon les modèles). Elle permet ainsi de réaliser diverses opérations d’entretien comme : la filtration de l’eau de la piscine, le nettoyage du filtre à sable, le rinçage du filtre et des canalisations, la vidange de l’eau de la piscine (mise à l’égout), la circulation de l’eau sans passer par le filtre, la fermeture ou l’ouverture du système de filtration ou encore la mise en hivernage du système.

Zoom sur l’entretien du filtre à sable pour piscine

L’entretien d’un filtre à sable est relativement facile. Il consiste à :

  • Effectuer un « contre lavage », entre 1 fois par semaine et 1 fois par mois ;
  • Pratiquer un nettoyage chimique du filtre, 2 fois par an en moyenne ;
  • Changer le sable, environ tous les 3 à 5 ans.

Le contre-lavage du filtre à sable de piscine

Avec le temps, le filtre à sable se charge d’impuretés. L’eau a alors plus de mal à circuler dans le filtre et la pression de nettoyage augmente. C’est alors que vous devez procéder à ce que l’on appelle « un contre-lavage ». Pour cela, c’est facile, il suffit d’utiliser la vanne. En pratique, placez-la en position « lavage » (ou « contre-lavage ») puis en position « rinçage », avant de la repositionner en mode « filtration ». Attention, il faut couper la pompe et la redémarrer entre chaque étape.

Le nettoyage chimique du filtre à sable

Le filtre étant toujours en contact avec l’eau de la piscine, du tartre voire des algues peuvent s’y accumuler et in fine diminuer son efficacité. Un nettoyage chimique est donc nécessaire pour préserver le bon fonctionnement du filtre. Il s’effectue à l’aide de produits détartrants en poudre (à manipuler avec précaution). Pour cela, vous devez vider votre filtre, laisser agir un produit spécifique, puis rincer le filtre en rejetant son contenu chimique à l’égout. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour cette tâche.

Le changement de sable du filtre

Il est également préférable de faire appel à un professionnel pour changer le sable de votre filtration de piscine, mais cette opération aussi être réalisée par vos soins. Pour cela, il convient de vidanger l’eau du filtre à sable et de laisser sécher le sable afin de faciliter son extraction. Ensuite, enlevez tout le sable et remplacez-le par du neuf.

N’hésitez pas à contacter Distripool pour toutes questions relatives à la filtration de votre piscine. Notre équipe d’experts pourra vous conseiller et vous guider.

Quelle filtration choisir pour une piscine hors-sol ?

13

Vous souhaitez équiper votre piscine hors-sol d’un bon système de filtration ? Épurateur à cartouche, groupe de filtration ou filtration classique… Plusieurs solutions existent. On vous explique comment choisir la filtration la plus adaptée à votre piscine hors-sol.

L’épurateur à cartouche pour piscine hors-sol

L’épurateur à cartouche est un système de filtration composé d’un filtre à cartouche et d’une pompe. Ce système tout-en-un est spécialement conçu pour les piscines hors-sols, notamment autoportantes ou tubulaires de petit volume (inférieur à 30 m³).

Facile à installer, il se raccorde à la piscine par deux tuyaux et se branche à une prise électrique. Côté fonctionnement, c’est simple : l’eau chargée d’impuretés est aspirée par la pompe, passe par un tuyau qui la conduit dans le filtre à cartouche où elle est nettoyée. Puis, l’eau propre est réinjectée dans le bassin via l’autre tuyau.

Le groupe de filtration pour piscine hors-sol

Un groupe de filtration est un système de filtration composé d’une pompe et d’un filtre, souvent à sable ou à cartouche. Élément tout-en-un, la pompe de piscine et le filtre sont indissociables. Le fonctionnement de cette filtration est très simple. L’eau chargée d’impuretés est aspirée à l’aide de la pompe. Elle passe ensuite dans le filtre. Puis, l’eau propre est rejetée dans le bassin.

La mise en place du groupe de filtration est rapide et facile. Il s’installe en dehors de la piscine et se branche à une prise électrique. Le groupe de filtration s’adapte parfaitement aux piscines autoportantes, tubulaires ou en kit. Il faut simplement le choisir en fonction du volume d’eau à traiter, autrement dit en fonction de la taille de votre bassin.

Les systèmes de filtration classique

Si vous avez une piscine en kit, en bois ou en acier par exemple, vous pouvez également opter pour un système de filtration « classique ». Dans ce cas tous les éléments (la pompe, le filtre, les tuyaux, les skimmer, etc.) sont séparés et doivent être raccordés par vos soins ou par un professionnel. Ce type de filtration nécessite donc des travaux et l’installation d’un local technique.

Comment choisir le bon système de filtration pour une piscine hors-sol ?

Pour savoir quel système de filtration est le plus adapté à vos besoins, vous devez prendre en compte :

  • La taille du bassin et le volume d’eau ;
  • La nature de la piscine : autoportante, tubulaire ou en kit.

S’il s’agit d’une piscine hors-sol autoportante ou tubulaire qui ne sera utilisée qu’en été, préférez un groupe de filtration ou un épurateur à cartouche. L’épurateur est à privilégier pour les plus petites piscines. Avec une piscine en kit (en bois par exemple), destinée à rester dans le jardin toute l’année, il peut être judicieux d’investir dans une filtration de qualité… Notez tout de même que pour ce type de piscine le système de filtration est souvent fourni avec le matériel nécessaire à son installation.

Pour plus d’informations sur les systèmes de filtration des piscines hors-sols, n’hésitez pas à contacter nos experts. Sur le site www.distripool.fr vous retrouverez également notre gamme de groupes de filtration destinée aux piscines hors-sols.

Quelle piscine hors-sol choisir ?

12

Piscine hors-sol autoportante, tubulaire ou en kit… Découvrez les caractéristiques des différents types de piscines hors-sols afin de choisir celle qui vous convient le mieux.

Abordables, faciles et rapides à monter, les piscines hors-sols ont la côte ! Mais, parmi les différents modèles existant sur le marché, il n’est pas toujours pas facile de faire son choix. Pour vous aider à y voir plus clair, on vous explique les différences entre les 3 principaux types de piscines hors-sols :

  • La piscine autoportante ;
  • La piscine tubulaire ;
  • La piscine hors-sol en kit (en bois ou en acier).

Une piscine hors-sol autoportante

La piscine hors-sol autoportante a une structure souple. Elle est composée d’un boudin gonflable (à la périphérie supérieure) et d’une bâche en PVC (il s’agit du bassin de la piscine).

Pour mettre une piscine autoportante dans votre jardin, c’est facile. Il suffit de gonfler le boudin, puis de remplir le bassin d’eau. La pression exercée par l’eau sur la bâche va permettre à la piscine de prendre forme et de se tenir toute seule.

Sachez que vous devez installer ce type de piscine sur une surface plane, sinon, elle risque de se déformer ou de ne pas tenir correctement. Une fois la saison estivale terminée, il ne vous restera plus qu’à vider l’eau, dégonfler le boudin et à stocker la piscine avant l’été prochain.

La piscine hors-sol tubulaire

La piscine hors-sol tubulaire a également une structure souple, composée d’une bâche en PVC (ou liner). Cette dernière est maintenue par une armature de tubes métalliques qui permettent d’assurer la bonne tenue de la piscine. Généralement, les piscines tubulaires sont de forme ronde, ovale ou rectangulaire. Il existe un large choix de taille.

Pour l’installer, il suffit d’assembler les tubes en métal au niveau de la périphérie supérieure et autour de la bâche pour soutenir le bassin. Selon les modèles, les armatures métalliques peuvent être visibles ou non. Une fois montée, il ne reste plus qu’à la remplir d’eau. A la fin de la saison estivale, vous pourrez la ranger jusqu’à l’année prochaine.

Une piscine hors-sol en kit

Les piscines hors-sols en kit ont, quant à elles, une structure rigide composée de panneaux modulaires qui peuvent être en bois, en métal, en résine ou encore en béton. Parmi les plus plébiscitées, on retrouve :

Pour installer ce type de piscine, il faut emboîter les panneaux entre eux pour former la structure du bassin, et les recouvrir d’un liner afin d’assurer l’étanchéité de la piscine. Préfabriquées et livrées avec tout le matériel nécessaire à leur installation, les piscines hors-sols en kit sont relativement faciles à installer. Elles sont généralement plus coûteuses que les piscines autoportantes ou tubulaires, mais beaucoup plus robustes. Ainsi, elles peuvent rester dans votre jardin toute l’année !

N’hésitez pas à contacter notre équipe d’expert pour plus d’informations.