hivernage piscine

Hivernage de sa piscine : 7 erreurs à éviter

Pour un hivernage de piscine réussi, certaines erreurs sont à éviter. Découvrez lesquelles il ne faut surtout pas commettre !

Ne pas hiverner !

Rappelons les bases : en hiver, les piscines enterrées doivent être hivernées. Cela permet de protéger votre piscine et vos équipements des dégâts causés par l’hiver, notamment du gel qui peut casser de nombreux éléments de votre piscine.

Ce n’est pas tout, l’hivernage permet aussi de préserver la qualité d’eau et donc d’éviter d’avoir une piscine verte et sale au moment de sa remise en route dès l’arrivée des beaux jours.

Hiverner trop tôt ou trop tard…

Quand faut-il hiverner sa piscine ? Il est recommandé de procéder à l’hivernage de votre piscine (qu’il soit actif ou passif) dès que la température de l’eau est stabilisée en dessous de 12 degrés.

  • Si l’hivernage est réalisé trop tôt, cela peut avoir une incidence sur la qualité de l’eau et induire une remise en route de la piscine difficile. Au-dessus de 12 degrés, les micro-organismes et bactéries vont continuer de proliférer alors que la piscine est à l’arrêt ;
  • S’il est fait trop tard, vous pouvez être surpris par le gel et vos équipements pourraient en pâtir…

Vider le bassin totalement

Vidanger entièrement sa piscine est une grosse erreur. Pourquoi ? L’eau qu’elle contient permet de créer une résistance et de maintenir la structure de la piscine en place. Sans eau, le sol et les parois risquent de se déformer et de se fissurer. En plus, si vous videz totalement votre piscine, la garantie décennale n’est plus valable !

Pour autant, il faut tout de même faire baisser le niveau d’eau de la piscine lors de l’hivernage et cela, afin d’éviter que l’eau ne gèle et n’abîme votre bassin ou les canalisations. La ligne d’eau doit donc se trouver 10 cm en dessous des skimmers et des buses de refoulement.

Oublier de nettoyer le bassin et de traiter l’eau avec un produit d’hivernage

Autre erreur à ne pas commettre : hiverner une piscine sale. Comme la filtration est arrêtée, nettoyer le bassin et utiliser un produit d’hivernage, permet à l’eau de rester saine et ne pas virer au vert durant l’hiver.

Tips : si l’eau de votre piscine est trop sale après le nettoyage, vous pouvez aussi faire un traitement de choc pour la désinfecter et l’assainir, avant d’utiliser le produit d’hivernage.

Ne pas vidanger le système de filtration (hivernage passif)

Pour éviter que le gel ne s’installe dans les circuits du système de filtration et ne les casse, vous devez arrêter complètement la filtration et vidanger la pompe, le filtre, les circuits des skimmers et des refoulements, etc.

Ne pas mettre les accessoires d’hivernage en place !

Il existe des accessoires dédiés à l’hivernage. Ainsi, vous devez installer des flotteurs, des bouchons d’hivernage et des gizmos. Ces équipements sont indispensables pour éviter que de l’eau ne se retrouve dans les canalisations de la piscine et ne les abîme en cas de gel.

Laisser la bâche à bulles sur la piscine pendant l’hiver

La bâche à bulles n’est pas conçue pour l’hiver, c’est un accessoire qui s’utilise en été. Pour protéger l’eau, il faut utiliser une couverture dédiée : une bâche d’hivernage pour piscine ou un volet roulant.

Vous voilà parés à ne rien oublier pour l’hivernage de votre piscine. Pour avoir plus d’informations ou conseils sur les actions à effectuer lors d’un hivernage actif ou passif, n’hésitez pas à nous contacter !