Bien installer sa bâche d’hivernage

installer bache hivernage

Pour être efficace, une bâche d’hivernage doit être correctement posée et fixée. On vous explique comment faire.

En hiver, vous devez procéder à l’hivernage de votre piscine. Pour cela, vous devez suivre plusieurs étapes, mais également placer une bâche spécialement conçue pour l’hiver sur votre bassin. Ces bâches d’hivernage sont plus solides que les bâches classiques et servent à protéger l’eau des salissures et autres pollutions hivernale (telles que les feuilles ou la neige) qui peuvent s’amonceler dans le bassin. Pour être efficace, une bâche d’hivernage doit être correctement posée. On vous explique comment procéder à son installation.

Le positionnement de la bâche

Première étape pour installer une bâche d’hiver, la positionner correctement. Cela assure une pose parfaite et facilite la fixation. Il est conseillé d’être deux au minimum pour installer une bâche d’hivernage. En effet, cette dernière étant assez lourde, la poser tout seul est très difficile.

La bâche doit être étalée sur le bassin et centrée. L’espace de débordement autour de la piscine (au niveau des margelles et de la plage) doit être le même de chaque côté. Une fois votre bâche d’hiver mise en place, maintenez ses angles à l’aide d’objets lourds, pour que sa position ne bouge plus.

A noter : pour choisir la bonne taille de bâche, vous devez indiquer les cotes intérieures du bassin, car un débordement renforcé de + 0.70 m (soit 35 cm) est créer de chaque côté de la bâche. Cela concerne les modèles standards de piscine à inférieur à 70 m2. Ce débordement doit être en appui sur les margelles. Ensuite, il faut prendre en compte l’espace nécessaire sur la plage pour la bonne tension des sandows, soit au minimum 90 cm sur la totalité du tour de la piscine.

Les fixations

La plupart des bâches d’hivernage pour piscine enterrée se fixent à l’aide de pitons et de sandows. Les pitons sont des sortes de vis, dont la tête forme un anneau ou un crochet (piton crosse ou piton escamotable). Les sandows sont des câbles élastiques (comme des tendeurs) fixés à la bâche et qui vont venir s’accrocher au piton pour tendre la bâche et assurer son maintien.

A noter : pour fixer une bâche d’hiver, le choix des pitons dépend du type de sol dans lequel ils viendront s’ancrer. En effet, il existe des pitons escamotables adaptés aux surfaces en béton, des pitons pour sol en bois ou encoure pour gazon.

En fonction de type de pitons que vous avez choisi, leur installation diffère. Les pitons pour gazon s’enfoncent dans le sol, tandis que les autres sont à fixer dans votre plage à l’aide d’une perceuse et d’un maillet. Les pitons devront être alignés tout autour du bassin et également positionnés de manière à être pile au milieu des œillets (dans lesquels sont enfilés les sandows). Référez-vous à votre notice d’installation pour connaître la dimension des trous à percer et à quelles distances les pitons doivent être ancrés.

Une fois les pitons bien ancrés dans le sol, vous devez venir y attacher les sandows. Lorsque la bâche est attachée, elle doit être parfaitement tendue. Et le tour est joué !

Attention, durant l’hiver, vérifiez que les ancrages et les accessoires de fixation de la bâche et la bâche en elle-même ne soit pas détériorés. Il faut également que vous pensiez à retirer la neige et l’eau de pluie qui vont s’accumuler au fil des semaines.

Rendez-vous sur www.distripool.fr pour découvrir notre gamme de bâche d’hivernage et d’accessoires de fixation. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur nos produits.