L’hivernage de la piscine

L’automne touche à sa fin et si vous ne l’avez pas encore fait, il est temps de préparer votre piscine pour l’hiver. Deux possibilités s’offrent à vous, elles sont fonction de la région dans laquelle vous vivez : l’hivernage passif et l’hivernage actif.

Quelle différence entre l’hivernage actif et l’hivernage passif ?

Dès que la température de l’eau se stabilise sous 12°C, vous pouvez mettre votre piscine en hivernage, qu’il soit actif ou passif. Au-delà de cette température, des micro-organismes peuvent continuer de se développer, c’est pourquoi il est vivement déconseillé de procéder à l’hivernage de sa piscine lorsque la température de l’eau excède les 12°C.

L’hivernage actif est conseillé dans les régions soumises à des hivers peu rigoureux. On l’oppose à l’hivernage passif, ou hivernage total durant lequel la piscine et ses équipements sont mis en sommeil. Cette méthode est vivement recommandée dans les régions souvent soumises au gel durant l’hiver. Avec un hivernage actif, la piscine n’est pas mise hors d’usage, elle est simplement ralentie.

Comme mettre sa piscine en hivernage actif ?

Durant l’hivernage actif, la piscine tourne en effet au ralenti mais son fonctionnement n’est pas arrêté. Le système de filtration continue de marcher. L’eau est maintenue en mouvement pour qu’elle ne puisse pas geler.

Nettoyage de la piscine et de son filtre, réglage du pH, arrêt des régulateurs et autres catalyseurs et traitement choc au chlore précéderont le dépôt d’un produit d’hivernage spécifique contenant fongicide et anti-calcaire. Pour faciliter le mélange du produit et de l’eau, n’hésitez pas à utiliser un balai qui vous aidera à propager le produit d’hivernage dans la totalité du bassin.

Il vous faudra ensuite filtrer l’eau durant 1 à 4h, selon sa température. Plus l’eau est froide, moins le temps de filtration sera long.

Notez que l’installation d’un coffret hors-gel est vivement recommandée même si elle n’est pas toujours nécessaire, à l’instar de la couverture du bassin qui n’est pas obligatoire mais conseillée.

Hivernage actif et entretien de la piscine

La mise en hivernage actif de votre piscine demande un entretien régulier durant l’hiver. Assurez-vous que l’eau n’a pas gelé. Le coffret anti-gel, ou coffret hors-gel permet de relancer la pompe lorsque la température de l’eau passe sous la barre des 0°C. Si vous n’avez pas de coffret anti-gel, vous pouvez tout simplement mettre votre pompe à filtration en marche forcée lors des périodes de gelées.

S’il n’est plus nécessaire de traiter l’eau de votre piscine dès lors qu’elle est mise en hivernage, il est important de continuer à surveiller son pH. Si vous ne couvrez pas votre piscine, pensez à la nettoyer régulièrement, notamment en la débarrassant des feuilles et autres végétaux qui peuvent y tomber.

L’hivernage passif

L’hivernage total consiste donc à laisser sa piscine dormir durant les mois plus froids de l’année, afin d’éviter tout risque de gel de l’eau du bassin. La piscine cesse totalement de fonctionner. Il est parfois nécessaire de faire appel à un professionnel pour réaliser cette opération somme toute assez complexe. Là aussi, il faudra attendre que l’eau de votre piscine passe sous la barre des 12°C pour entreprendre l’hivernage passif.

La première étape consiste à nettoyer tous les équipements de la piscine. Un traitement chloré peut s’avérer nécessaire. Le niveau de l’eau du bassin devra ensuite être abaissé pour ne pas dépasser les skimmeurs ni les buses de refoulement. Ce point est essentiel pour éviter que l’eau ne gèle durant l’hivernage.

Une fois le nettoyage réalisé et le niveau de l’eau baissé, vous pourrez régler le pH, éteindre le système de filtration puis vidanger et purger les tuyaux. Nettoyer le filtre de votre piscine à l’aide d’un produit détartrant dédié. Les buses devront être fermées avec des bouchons d’hivernage. Les flotteurs d’hivernage doivent être installés en diagonale. Des gizmos seront installés dans les skimmeurs afin d’éviter la poussée de la glace. Retirez vos différents équipements de piscine et rangez-les dans un endroit sec. Les accessoires de piscine tels que les échelles et autres plongeoirs devront eux aussi être ôtés et rangés à l’abri de l’humidité.

La dernière étape sera évidemment celle de la couverture de la piscine au moyen d’une bâche pour piscine ou d’un volet roulant.