la Newsletter

Liner sur mesure

Les différents types de liner !

Il existe plusieurs qualités de liner en fonction de l'épaisseur, des coloris, du système de fabrication dont voici les principales variantes :

Le liner 50/100 ème :

Ce type de liner est  plutôt utilisé sur des piscines hors sol, il n'est pas trés épais et reste assez fragile.

Le liner 75/100 ème UNI :

C'est la qualité de liner la plus utilisée, il est disponible dans de nombreuses couleurs : bleur clair, vert, blanc, sable, bleu adriatique et gris.

echantillon coloris liner de piscine

Le liner 75/100 ème IMPRIME :

Comme le liner uni, ces liners rentrent également dans la catégorie des liners sur mesure. Le liner est entièrement imprimé de motifs qui permettent un rendu d'eau exceptionnel.

echantillon coloris liner de piscine imprime

Byzantin vert, Byzantin bleu, Byzantin sable,  marbré

echantillon coloris liner de piscine imprime 2

Persia vieux rose, Persia turquoise, Persia bleu-gris, Persia bleu ou Estoril

Le liner 85/100 ème UNI :

Le liner 85/100 ème, c'est le plus épais des liners traditionnels, il permet d'allonger la durée de vie du liner.

Ce type de liner vous laisse moins de choix en termes de coloris, en effet le 85/100 ème n'est disponible qu'en bleu clair, sable et blanc.

La pose du liner :

Etat du support : 

On apelle support la structure sur laquelle est posée le liner.

Quels que soient les matériaux utilisés pour le support, la qualité de ce dernier est très importante.

Le support doit être :

- Perméable, pour permettre l'évacuation des eaux de condensation.

- Exempt de toute aspérité pouvant endommager le liner.

- Exempt de tous matériaux incompatibles avec la membrane (exmeple, dans le cas du PVC souple : peinture, caoutchouc, encre, goudron, adhésif, etc...).

- Propre et sec.

En cas d'utilisation d'une couche séparatrice, cette couche doit être réalisée dans un matériaux imputrescible, ne comportant pas de produit migrant, compatible avec la membrane, ou, dans le cas d'incompatibilité, isolée de la membrane par un matériau imputrescible.

Il n'est pas toujours souhaitable d'utiliser une couche séparatrice dans les terrains au contact d'une nappe phréatique ou d'eaux circulant au niveau du sol naturel. Il est nécessaire d'utiliser exclusivement des colles prescrites par le fabricant de liners.

Il est également conseillé de ne pas utiliser de ruban adhésif en contact direct ou indirect avec le liner sans avoir au préalable effectué des tests de compatibilité entre l'adhésif et la membrane.

Il est souhaitable de faire subier au support un traitement antifongique, en utilisant un produit approprié.

photo-liner-piscine-gris-fonce-2

Température de stockage et de pose :

Stockage : Le stockage avant la pose doit être fait dans un local chauffé.

Pose : les liners PVC ayant un coefficient de dilatation de l'ordre de 0,2% par 10°C, il est préférable d'effectuer la pose dans une fourchette de températures de 10° à 25°C. Dans le cas de pose par des températures inférieures à 10°C, la fosse doit être bâchée et chauffée.

Processus :

Manutention :

Le liner doit être déposé avec soin dans le bassin et non jeté, puis déballé, il ne doit pas être trainé avant d'éviter les traces d'abrasion.

Fixation :

Accrochage dit HUNG (c'est à dire avec le profilé soudé sur la partie superieure du liner). Dans ce cas, la pose doit être obligatoirement réalisée à l'aspirateur industriel ou au cadre.

Accrochage dit OVERLAP (c'est à dire sans profilé soudé sur la partie supérieure du liner). Dans ce cas, la tension est donnée par le poseur.

Conformité :

Un sous-dimensionnement du liner est indispensable pour réaliser une pose convenable. Ce sous-dimensionnement est déterminé uniquement par le fabricant du liner et sous sa responsabilité. Il en résulte une vide variable, indispensable à la bonne tension du liner, dans les angles entre la structure et la membrane d'étancheité.

Les contraintes qui en découlent devront être régulièrement réparties par le poseur. A la mise en eau, un liner doit être exempt de plis (par pli on entend tout surcroît de matière saisissable entre deux doigts). les plis survenant après la mise en eau peuvent être dus à :

- La présence d'eau sous le liner (présence permanente ou temporaire).

- L'incompatibilité chimique entre le liner et son support.

- L'utilisation de méthodes de traitement des eaux incompatibles avec la membrane, et notamment à la concentration trop forte de produits.

- Des températures d'utilisation trop élevées (balnéothérapie, kinésithérapie et autres applications médicales).

- Aux vidanges et remplissages du bassin

- Une valeur de pH trop basse (inférieure à 6).

Le nombre, les dimensions et la disposition des lés ainsi que le calcul de réduction des côtes relèvent uniquement du savoir faire du fabricant.

Les soudures périphériques entre le fond et le mur ne correspondent pas à l'arête de fond du support.

Dans le cas d'utilisation d'une membrane imprimée avec un motif régulier et répétitif, il n'est pas possible d'assurer une correspondance continue entre les motifs, en raison des techniques d'impression et d'assemblage, et de l'élasticité du matériau.

Mise en eau / Découpe des pièces :

La mise en eau et la découpe des pièces constituent l'acceptation du liner par l'installateur. Si après la pose du liner à l'aspirateur ou au cadre des plis apparaissent, il est demandé de ne pas découper les pièces, mais de repositionner le liner jusqu'a disparition des plis. Si ceux ci persistent, il faut vérifier les côtes de l'ouvrage. Il est formellement interdit de découper les pièces et de mettre en eau avant d'avoir la certitude d'une absence totale de plis.


Liner sur mesure

liner-piscine-sur-mesure

Le liner piscine : la solution la plus courante

C'est la technique la plus couramment utilisée en piscines privées : environ 70% du marché.

La technique :  un liner est un assemblage de lès de PVC (polychlorure de vinyl) réalisé par des soudures électriques haute fréquence.

Le matériel haut de gamme nous permet de réaliser des liners sur mesure.

Le liner pour piscine : des avantages indéniables !

- Assure une étanchéité parfaite

- Grand choix de coloris à votre image

-  Durée de vie de 10 à 15 ans

-  Garantie 10 ans dégréssif

-  Permet de rajouter des frises

- Matière agréable au toucher

Le liner piscine : principe !

Le liner est fabriqué dés que la piscine est terminée, crépi réalisé. C'est à ce moment que vous allez nous communiquer les côtes pour la fabrication.

Le  liner n'est pas collé ! En effet, il est accroché  sur la périphérie supérieure du bassin grâce à un rail d'accrochage.

Conditions d'exploitation :

Une pose effectuée selon les règles décrites dans le paragraphe sur la "pose" n'exclut pas que la bonne conservation du liner passe par un entretien permanent de l'eau (maintien du pH, du taux de produits de traitement et du contrôle des procédés de traitement) afin que celle ci doit exempte de micros organismes, qui sont à l'origine de tâches et dégradations diverses.

liner-piscine-forme-coeur

Tenue des coloris :

Les variations plus ou moins rapides de pigmentation sont dues à l'utilisation des produits oxydants pour le traitement de l'eau et sont liées à leur concentration ainsi qu'au temps global d'utilisation. C'est une vieillissement normal. Les surdosages répétés ou prolongés sont aussi préjudiciables. Plus le coloris est foncé, plus la décoloration est visible et irréversible.

Ligne d'eau :

La ligne d'eau est particulièrement sensible aux dépôts divers (calcaire, produits gras) fixés par les rayons solaire. Elle doit donc faire l'objet d'un nettoyage minutieux et régulier en utilisant des produits adéquats, non abrasifs exmepts de solvants et compatibles avec la membrane. Il est recommandé de prendre conseil auprès du fabricant, certains produits pouvant être agressifs.

Vidange :

Comme dans toutes les piscines, il est conseillé de procéder à une vidange partielle du bassin chaque année afin d'éviter l'accumulation de solides totaux dissous et de matières organiques. Par contre, il est déconseillé de procèder à une vidange totale du bassin. Néanmoins, si cette opération est devenue nécessaire, elle doit être effectuée par un professionnel, et il est indispensable de l'effectuer selon le processus décrit au paragraphe "Conformité", et d'effectuer le remplissage dès la fin du nettoyage, le liner ne devant pas rester plus de 24h sans eau. Lorsque le liner n'est plus maintenu sous tension, il a tendance à se déformer.

Traitement de l'eau :

- Si l'eau est fournie par une société distributrice des eaux, elle doit correspondre aux normes.

- Si l'eau provient d'un forage, captage ou puits, il est nécessaire de faire procéder à une analyse et de demander conseil à un spécialiste.

Normalement, il n'y a pas d'incompatibilité entre les liners et les produits de traitement existants sur le marché qui sont les suivants, pour autant que les doses soient respectées. Ils ont une influence variable sur la tenue des coloris, suivant le choix du traitement.

Produits :

- Hypochlorite de calcium, de lithium ou de sodium

- Isocyanurates

- Chlore gazeux

- Brome liquide ou solide

- Polyhexaméthylène biguanide

- Oxygène actif

- Ozone

Procédés :

- Electrolyse de sel

- Ultra violets

- Ozone

Produits complémentaires :

- Antialgues

- Anticalcaire

- Correcteurs d'équilibre d'eau

Il est indispensable de consulter les fabricants de ces produits ou de ces procédés avant utilisation. Les dosages d'utilisation doivent être en permanence conformes aux recommandations du fournisseur de produit.

L'utilisation de sulfate de cuivre est FORMELLEMENT déconseillée.

En tout état de cause, le pH devra être maintenu entre 6,9 et 7,8 (se conformer à la notice technique de chaque fabricant de procédé et de produit de traitement), le pH idéal se situant entre 7,2 et 7,8. Dans le cas de pH très bas (5) des décolorations importantes et très rapides peuvent être remarquées.

Tous les produits solides non enveloppés (à base de chlore ou de brome) doivent passer par une dissolution préalable, de préférence dans un doseur, dans les skimmers ou les préfiltres. Il est recommandé de ne pas mélanger les produits de traitement sans l'avis d'un professionnel.

Des décolorations locales ou boursouflures au niveau des accessoires (bondes de fond, skimmers, refoulements) peuvent être constatées et sont généralement dues à un non respect des préconisations sus indiquées. Elles n'impliquent pas un défaut de la membrane.

Dans le cas de traitement choc, il est recommandé de procéder au préalable à une dissolution des produits solides ou de les introduire par tout système favorisant leur dissolution rapide.

Tâches :

Des tâches de différentes couleurs peuvent être constatées.

Protection :

Un utilisateur ne doit pas laisser sa piscine exempte de traitement physiques et chimiques au dessus d'une température de 10°C.

Si la filtration est arrêtée pendant la période hivernale, il est indispensable, comme pour toutes les piscines, d'incorporer au volume d'eau un produit adéquat en quantité suffisante pour éviter la prolifération d'algues et l'incrustation du calcaire. Une bâche d'hiver laissant passer le moins possible la lumière et les poussières est indispensable.