Archives du mot-clé accessoires piscine

Idées de jeux pour amuser vos enfants dans la piscine !

4

La piscine est un endroit divertissant pour toute la famille. Mais, si les adultes aiment se prélasser dans l’eau et faire quelques longueurs, les enfants, quant à eux, ont besoin de jeux pour s’amuser. Découvrez une sélection de jeux de piscine qui divertiront vos enfants à coup sûr.

Ici, nous vous proposons des jeux destinés aux enfants à partir de 6 ans, qui savent déjà nager. Certains sont simplement amusants, d’autres plus ludiques et peuvent ainsi aider les enfants à améliorer leur niveau de natation et à avoir moins peur de l’eau.

Rappelons aussi qu’il ne faut jamais laisser un enfant seul dans l’eau ou à proximité ! Jouez avec eux, dans l’eau, reste la meilleure des surveillances !

Les jeux aquatiques avec un ballon

Pour amuser vos enfants dans la piscine, les jeux de ballons sont idéaux ! Parmi eux, on retrouve les sports, comme :

  • Le water-polo ;
  • Le volley-ball ;
  • Le basket-ball.

Ces trois sports ont des règles simples, qui restent les mêmes dans l’eau. Il faut simplement installer un but à chaque extrémité du bassin pour jouer au water-polo, un filet au centre du bassin pour jouer au volley et un ou deux paniers pour le basket.

Parmi les autres jeux avec ballon, on retrouve :

  • Le cercle : les enfants se placent en cercle (dans l’espace du bassin où ils ont pied) et s’envoient un ballon gonflable. Un enfant au centre doit essayer d’attraper la balle en vol. S’il y parvient, il prend la place de celui qui vient de lancer.
  • La balle au prisonnier : ce jeu est facilement adaptable à la piscine car les règles restent les mêmes.

Les jeux de ballon, aident les enfants à se déplacer plus facilement dans l’eau. Pour aider les plus jeunes, n’hésitez pas à utiliser des ballons gonflables faciles à prendre en main, de petites tailles ou à picots par exemple.

Les concours et courses de nage

Les enfants aiment la compétitivité ! Les courses et concours sont donc des activités qu’ils trouveront sûrement très amusantes ! Les courses de nages peuvent également les aider à mieux maîtriser certaines techniques comme le crawl ou la brasse ou encore les aider à prendre confiance en eux et mettre la tête sous l’eau.

Parmi les courses et concours, on retrouve :

  • La nage en apnée : le but est de nager le plus loin possible en apnée, la tête sous l’eau. Celui qui arrive le plus loin ou qui arrive à atteindre l’autre extrémité du bassin à gagner ;
  • La course de vitesse : choisissez une technique de nage, le premier arrivé à l’autre extrémité du bassin à gagner. Bien sûr, il est possible d’adapter les courses au niveau de chacun et aussi en fonction de votre inspiration. Vous pouvez par exemple faire une course avec une planche, avec une frite, sans utiliser les jambes…
  • La course de relais :  le principe est le même qu’une course de relais classique. Deux équipes s’affrontent, et celle qui termine en premier a gagné.

Côté concours, on retrouve le classique concours de plongeons ! Rien de plus simple, celui qui réussit le plus beau plongeon ou la plus éclaboussante des bombes à gagner. Attention, un arbitre impartial doit être nommé !

Les jeux sous-marins

Les jeux sous-marins sont une façon ludique d’apprendre aux enfants à être à l’aise sous l’eau. Parmi les nombreux jeux possibles, nos préférés sont :

  • La chasse aux trésors : il convient d’utiliser des objets qui peuvent couler au fond de l’eau. En un temps limité, les enfants doivent en ramasser le plus possibles ;
  • Le jeu des devinettes sous l’eau : un enfant doit mimer aux autres un animal sous l’eau, celui qui trouve la solution à gagner et devient celui qui mime. Autre variante : crier un mot sous l’eau, les autres doivent deviner duquel il s’agit pour gagner ;
  • Les parcours : élaborer un parcours dans la piscine, avec des bouées et des objets à récupérer dans le fond de l’eau. Les enfants doivent le réaliser en un minimum de temps pour gagner.

Les jeux avec accessoires

Pour s’amuser à la piscine, il suffit parfois de quelques accessoires. Parmi les plus funs, on retrouve :

  • Les bouées et matelas gonflables : on s’amuse à faire tomber à l’eau celui qui se trouve dessus !
  • Pistolet à eau pour arroser ceux qui lézardent au soleil ;
  • Les frites pour des batailles endiablées !

Les jeux 2.0

Aujourd’hui les jeunes et surtout les adolescents, passent beaucoup de temps sur leurs smartphones. Si la piscine est un moyen de les déconnecter des réseaux, elle peut aussi servir à booster leur créativité et les inciter à se baigner. En effet, vous pouvez les aider à réaliser des boomerangs et vidéos pour leur compte Instagram ou les aider à réaliser des vidéos de danse dans la piscine pour Tiktok !

Comment poser une bâche à bulles ?

3

La bâche à bulles offre de nombreux avantages qui en font, un accessoire indispensable. Distripool vous explique comment poser cette couverture de piscine manuellement ou avec un enrouleur.

Pourquoi utiliser une bâche à bulles ?

La bâche à bulles est une couverture isothermique qui permet d’éviter la déperdition de chaleur la nuit en conservant les calories accumulées dans l’eau de la piscine pendant la journée. Cette bâche est donc une véritable alliée pour réchauffer et conserver la température de l’eau. De quoi profiter de baignades toujours à bonne température !

Autre avantage, elle permet de faire des économies d’eau. Et pour cause, la bâche à bulles permet aussi de limiter l’évaporation d’eau.

Ce n’est pas tout, cette couverture isothermique s’avère aussi être très utile pour vous aider à garder l’eau de votre bassin propre. En effet, comme elle couvre le bassin, elle offre une protection efficace contre la chute d’impuretés et de salissures de l’eau.

A noter : une bâche à bulles s’utilise dès la mise en route jusqu’à l’automne. En hiver, il convient d’utiliser une couverture spécifique.

L’installation d’une bâche à bulles en 3 étapes simples

L’installation d’une bâche à bulles est une chose relativement facile. Sachez d’abord que cette bâche pour piscines présente deux côtés distincts :

  • Face eau : côté bulles (ces dernières servent d’isolant thermique) ;
  • Face visible : côté lisse (il est conçu avec un revêtement anti-UV).

La bâche à bulles piscine se pose à la surface de l’eau et flotte dessus. Pour l’installer :

  • A l’extérieur de votre bassin, dépliez en partie de votre bâche ;
  • Positionnez-la dans le sens de votre piscine, sur un bord et dans bon sens (la face lisse doit être visible et les bulles de façon à se retrouver au contact de l’eau) ;
  • Déroulez-la au-dessus l’eau jusqu’au bord opposé du bassin et le tour est joué !

Pour être bien installée, la bâche doit faire les mêmes dimensions que votre bassin et recouvrir toute la surface de l’eau.

A noter : une bâche à bulles ne pas être installée dans les 48 heures qui suivent un traitement de choc (chlore). De plus, vérifiez régulièrement le taux de chlore de votre piscine, car un taux trop élevé peut induire une usure précoce de votre bâche.

Zoom sur le rangement de la bâche à bulles

Pour retirer votre bâche, il vous suffit d’attraper un de ses côtés, au niveau d’un des bords du bassin et de tirer la bâche hors de l’eau. Une fois à l’extérieur de la piscine, rincez-la des deux côtés, avant de la plier et de la ranger.

Si vous stockez votre bâche pendant un long moment, faites-la sécher, car la condensation peut provoquer des moisissures qui pourraient abîmer les bulles.

L’enrouleur pour faciliter l’installation

L’installation d’une bâche à bulles est relativement facile si vous possédez une petite piscine enterrée ou hors-sol. En revanche, pour les grands bassins, il faut parfois être deux personnes pour bien positionner la bâche. Alors, pour faciliter la pose et le rangement de cette bâche, vous pouvez utiliser un enrouleur. Il en existe des modèles manuels et des automatiques. Ces derniers vous permettent de bâcher et débâcher votre piscine, sans effort.

Sur Distripool, nous vous proposons un large choix de modèles, standards ou sur-mesure, de formes octogonales, carrées ou rectangulaires. Et sachez que toutes nos bâches à bulles peuvent être installées sur nos enrouleurs. Pour plus d’informations sur nos produits ou sur l’installation de votre bâche à bulle, n’hésitez pas à nous contacter.

Zoom sur les robots à pression pour nettoyer la piscine

2

Pour le nettoyage de votre piscine, les robots sont très pratiques. Il en existe différents types, dont les robots hydrauliques à pression. Distripool vous explique leur fonctionnement et leurs avantages.

Le robot de piscine est un appareil qui nettoie le fond et les parois de votre bassin à votre place. En effet, au fil du temps, ces deux éléments peuvent s’encrasser et influer sur la qualité de l’eau. Il est donc indispensable de les laver pour continuer à vous baigner dans une piscine propre et saine. Pour cela, le robot s’avère être un équipement indispensable. Sachez qu’il existe plusieurs types de robot de piscine sur le marché, parmi lesquels : le robot à pression.

Robot à pression : comment ça fonctionne ?

Le robot de piscine à pression (aussi appelé robot surpresseur ou à surpression) se raccorde au système de filtration de la piscine (sur une prise balai) et nécessite l’installation d’un surpresseur pour fonctionner.

Le surpresseur est une pompe indépendante qui permet d’envoyer de l’eau sous haute pression dans le robot. C’est ce haut débit d’eau qui permet au robot de se déplacer dans la piscine et surtout, de décoller les saletés présentes sur le fond du bassin. Les saletés sont ensuite envoyées dans le système de filtration de la piscine ou du robot (si ce dernier est équipé d’un filtre).

Les avantages du robot hydraulique à pression

Le robot de piscine hydraulique à pression est l’un des robots piscine les plus fiables et des plus robustes. De plus, il est très efficace pour nettoyer le fond des piscines, même de grande taille. Et contrairement à un robot à aspiration, il est capable de nettoyer les parois et les angles d’un bassin. Enfin, il assure un nettoyage rapide de la piscine.

En revanche, son installation est un brin complexe : elle nécessite l’intervention d’un professionnel pour installer le surpresseur (cela implique également des coûts supplémentaires).

Chez Distripool, nous proposons différents modèles de robot avec surpresseur, dont les prix sont compris entre 400 euros à 730 euros. Nous vendons également des surpresseurs seuls ou des robots sans surpresseur. Rendez-vous sur le site www.distripool.fr pour découvrir tous nos produits.

Comment choisir son robot à pression ?

Pour bien choisir un robot à pression, il convient de porter attention à certains critères.

  • Vérifiez que la longueur du tuyau du robot est adaptée aux dimensions de votre piscine (pour qu’il puisse nettoyer la totalité du bassin) ;
  • En fonction de la configuration et de la forme de votre piscine, vérifiez que le robot est bien capable de nettoyer le sol, les parois, les angles et les escaliers ;
  • Vérifiez la vitesse de déplacement du robot afin d’avoir une idée du temps d’un cycle de nettoyage.

N’hésitez pas à contacter les experts Distripool pour plus d’informations sur les robots de piscine.

Bien installer sa bâche d’hivernage

installer bache hivernage

Pour être efficace, une bâche d’hivernage doit être correctement posée et fixée. On vous explique comment faire.

En hiver, vous devez procéder à l’hivernage de votre piscine. Pour cela, vous devez suivre plusieurs étapes, mais également placer une bâche spécialement conçue pour l’hiver sur votre bassin. Ces bâches d’hivernage sont plus solides que les bâches classiques et servent à protéger l’eau des salissures et autres pollutions hivernale (telles que les feuilles ou la neige) qui peuvent s’amonceler dans le bassin. Pour être efficace, une bâche d’hivernage doit être correctement posée. On vous explique comment procéder à son installation.

Le positionnement de la bâche

Première étape pour installer une bâche d’hiver, la positionner correctement. Cela assure une pose parfaite et facilite la fixation. Il est conseillé d’être deux au minimum pour installer une bâche d’hivernage. En effet, cette dernière étant assez lourde, la poser tout seul est très difficile.

La bâche doit être étalée sur le bassin et centrée. L’espace de débordement autour de la piscine (au niveau des margelles et de la plage) doit être le même de chaque côté. Une fois votre bâche d’hiver mise en place, maintenez ses angles à l’aide d’objets lourds, pour que sa position ne bouge plus.

A noter : pour choisir la bonne taille de bâche, vous devez indiquer les cotes intérieures du bassin, car un débordement renforcé de + 0.70 m (soit 35 cm) est créer de chaque côté de la bâche. Cela concerne les modèles standards de piscine à inférieur à 70 m2. Ce débordement doit être en appui sur les margelles. Ensuite, il faut prendre en compte l’espace nécessaire sur la plage pour la bonne tension des sandows, soit au minimum 90 cm sur la totalité du tour de la piscine.

Les fixations

La plupart des bâches d’hivernage pour piscine enterrée se fixent à l’aide de pitons et de sandows. Les pitons sont des sortes de vis, dont la tête forme un anneau ou un crochet (piton crosse ou piton escamotable). Les sandows sont des câbles élastiques (comme des tendeurs) fixés à la bâche et qui vont venir s’accrocher au piton pour tendre la bâche et assurer son maintien.

A noter : pour fixer une bâche d’hiver, le choix des pitons dépend du type de sol dans lequel ils viendront s’ancrer. En effet, il existe des pitons escamotables adaptés aux surfaces en béton, des pitons pour sol en bois ou encoure pour gazon.

En fonction de type de pitons que vous avez choisi, leur installation diffère. Les pitons pour gazon s’enfoncent dans le sol, tandis que les autres sont à fixer dans votre plage à l’aide d’une perceuse et d’un maillet. Les pitons devront être alignés tout autour du bassin et également positionnés de manière à être pile au milieu des œillets (dans lesquels sont enfilés les sandows). Référez-vous à votre notice d’installation pour connaître la dimension des trous à percer et à quelles distances les pitons doivent être ancrés.

Une fois les pitons bien ancrés dans le sol, vous devez venir y attacher les sandows. Lorsque la bâche est attachée, elle doit être parfaitement tendue. Et le tour est joué !

Attention, durant l’hiver, vérifiez que les ancrages et les accessoires de fixation de la bâche et la bâche en elle-même ne soit pas détériorés. Il faut également que vous pensiez à retirer la neige et l’eau de pluie qui vont s’accumuler au fil des semaines.

Rendez-vous sur www.distripool.fr pour découvrir notre gamme de bâche d’hivernage et d’accessoires de fixation. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur nos produits.

Sécurité : quel volet roulant pour piscine choisir ?

volet roulant securite

Découvrez quels sont les différents types de volets roulants pour piscine et leurs avantages avant de faire le bon choix.

Le volet roulant : un équipement de sécurité

Au-delà des avantages qu’il offre, notamment pour préserver la qualité de l’eau de votre bassin, le volet roulant est avant tout un élément de sécurité de votre piscine.

En effet, le volet roulant, aussi appelé volet de sécurité, fait partie des dispositifs de sécurité que la loi impose de mettre en place pour prévenir les risques d’accidents et de noyades. Pour être considéré comme tel, il doit répondre à une norme stricte (norme NF 90-308) et doit faire preuve d’une certaine résistance et d’une certaine solidité. Avec, vous pouvez ainsi laisser vos enfants jouer dans le jardin en toute sécurité, car votre piscine est totalement couverte.

2 types de volet roulant

Il existe 2 grandes familles de volets roulants pour piscine :

  • Le volet roulant hors sol (manuel ou automatique) ;
  • Le volet roulant immergé (automatique avec moteur en coffre sec ou dans l’axe).

Le volet roulant hors sol

La caractéristique principale d’un volet roulant hors sol, est l’axe sur lequel il s’enroule. Celui-ci se trouve hors de l’eau. Il est fixé sur les margelles de votre piscine.

Ce type de volet de sécurité peut fonctionner soit :

  • Manuellement : on parle alors de volet hors sol manuel. L’enroulement et le déroulement se font à la main grâce à une manivelle ou un volant. Sachez que l’installation de ce type de volet n’est pas possible sur des grands bassins. Préférez ce volet pour des bassins de 8 x 4 m maximum. Côté prix, il faut compter environ 1 600 à 2 500 € pour des bassins de 5 x 3 à 9 x 4 m ;
  • Automatiquement : on parle de volet roulant automatique. L’enroulement et le déroulement se font grâce à un moteur électrique (certains modèles peuvent aussi fonctionner via une batterie ou l’énergie solaire). Ainsi, il suffit d’appuyer sur un bouton pour actionner son ouverture ou sa fermeture. Comptez en moyenne, 2 100 euros à 6 000 euros pour des bassins standards.

A noter, le volet roulant hors sol (qu’il soit manuel ou automatique) peut avoir ou non un habillage. C’est-à-dire que l’enrouleur est caché dans un banc ou un coffre. Une solution qui permet de gagner en esthétisme.

Les volets immergés pour la piscine

Un volet roulant immergé est invisible à l’extérieur du bassin. L’axe sur lequel s’enroule le volet est logé dans une fosse technique (sur 1 mètre environ, au niveau de la largeur de la piscine).

Ce type de volet roulant est automatique. Il fonctionne soit avec :

  • Un moteur en coffre sec : dans ce cas, le moteur est placé à l’extérieur du bassin, dans un local technique maçonné. L’axe sur lequel s’enroule le volet traverse la paroi grâce à une pièce à sceller. Cette technique n’est presque plus utilisée car plus compliquée à installer, Mais elle reste légèrement moins chère que le moteur dans l’axe ;
  • Un moteur dans l’axe : dans ce cas, le moteur se situe dans l’axe, celui-ci repose sur le bord de la piscine grâce à un système d’équerre fixée sur l’arase du bassin. Cette technique peut tout à fait s’installer sur un bassin existant.

Sur Distripool.fr, nous mettons à votre disposition une large collection de volets roulants pour protéger l’eau de votre piscine. Rendez-vous sur notre site pour en savoir plus ou contacter notre équipe !

La lampe LED pour l’éclairage de votre piscine

lampe led piscine

La lampe LED est une solution idéale pour le système d’éclairage de votre piscine. Découvrez quels sont ses avantages et comment l’installer.

Qu’est-ce qu’une lampe LED exactement ?

Contrairement à une lampe halogène qui émet de la lumière à partir de l’incandescence d’un filament de tungstène présent dans l’ampoule, une LED ou lampe à diode électroluminescente (« Light-Emitting Diode » en anglais), émet de la lumière à partir du passage d’un courant électrique, même à très faible tension.

Lampe LED : les avantages

La technologie LED présente de nombreux avantages. A tel point qu’elle a révolutionné le marché de l’éclairage. Aujourd’hui, ce type de lampe est utilisé un peu partout, dans les maisons mais aussi dans les piscines.

Un éclairage économique et écologique

N’utilisant que peu de courant électrique pour fonctionner, une LED consomme donc très peu et favorise ainsi les économies d’énergies. Un bon point pour vos factures d’électricité, mais également pour l’écologie.

Un éclairage performant

La faible consommation d’énergie d’une LED, n’entrave pas sa puissance d’éclairage. C’est d’ailleurs l’une des lampes les plus performantes du marché. En plus, la durée de vie d’une ampoule LED est exceptionnelle : entre 20 000 et 50 000 heures. De quoi profiter d’une lumière agréable dans la piscine pendant (très) longtemps.

Un éclairage aux couleurs variées

Cerise sur le gâteau, les lampes LED pour piscine offrent de multiples possibilités pour l’éclairage de votre bassin. Les diodes se déclinent en différentes couleurs. Rouge, bleu, blanc, jaune… Il est possible de personnaliser l’ambiance de votre espace de baignade au gré de vos envies.

Les ampoules LED pour piscine : quel prix ?

Les lampes et projecteurs LED pour piscine sont un peu plus chers que les ampoules halogènes classiques, mais cette solution est plus économique à long terme. Chez Distripool, nous vous proposons des LED pas chers. Par exemple, nous disposons d’un modèle amovible dès 49 euros, de lampe blanche à 93 euros, de projecteurs à 135 euros ou de modèles couleurs avec télécommande à 189 euros. Un large choix vous attend dans notre rubrique dédiée.

Comment installer son système d’éclairage LED ?

Pour les piscines enterrées, il est préférable de prévoir l’installation de l’éclairage du bassin au moment de la construction. Pour les piscines hors sol ou semi-enterrées, il existe également des projecteurs immergés.

A noter : la lampe LED PAR56 est compatible avec votre projecteur standard. Elles s’installent, sans travaux particuliers, en remplacement de lampes à incandescence 300W dans les coffres des projecteurs existants dans les bassins.

Attention, pour aménager une installation sécurisée à 100 %, il est nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié. Il se chargera de la mise en place du transformateur au niveau du coffret électrique du local technique, à l’enterrement des câbles dans le sol, ainsi qu’à l’installation des spots dans le bassin.

Les règles de sécurité d’un éclairage LED

La pose d’une lampe LED pour piscine exige le respect des mêmes règles de sécurité qu’un projecteur halogène. Ainsi, vos luminaires (norme EN60598-2-18) doivent obligatoirement être alimentés en très basse tension (TBTS), soit 12v (volts) alternatif ou 30v continu et doivent être raccordés à un transformateur étanche placé à 3,50 m de la piscine.

N’hésitez pas à contacter notre équipe pour plus d’informations concernant l’installation d’éclairages de piscine.

La sonde EcO : le nouvel objet connecté qui analyse l’eau de votre piscine

sonde EcO iopool

La sonde « EcO » est un appareil connecté capable d’analyser l’eau de votre piscine et de vous donner des conseils pour le traitement de l’eau via une application. Cerise sur le gâteau, elle peut aussi vous livrer, à domicile, des produits d’entretien en cas de besoin !

Les objets connectés sont de plus en plus présents de notre quotidien et s’invitent même dans nos bassins. En effet, nombreux sont les propriétaires de piscine souhaitant avoir l’aide d’appareils connectés pour simplifier la surveillance et l’entretien de l’eau de leur piscine. La sonde « EcO » de la marque « iopool » répond à ces besoins et va même plus loin en proposant un service de livraison à domicile des produits d’entretien. Explications.

Comment ça marche la sonde « EcO » ?

« Eco » est une petite sonde à placer dans l’eau de votre piscine (ou dans le skimmer, si vous avez un volet roulant). Une fois dans l’eau, il analyse sa qualité, grâce à 3 capteurs. Les informations recueillies sont automatiquement transmises à votre smartphone ou tablette via l’application « iopool » (téléchargeable gratuitement sur l’App Store et Google Play).

Des analyses de l’eau précises

Les capteurs de cet analyseur connecté permettent analysent en continu :

  • La température de l’eau ;
  • La capacité de désinfection (Taux de Rédox, ORP) ;
  • Le pH de l’eau ;

Les algorithmes de calcul tiennent également compte de 3 autres paramètres importants :

  • La dureté de l’eau : elle se mesure grâce au taux de TH (titre hydrotimétrique) ;
  • L’alcalinité de l’eau : elle se mesure grâce au TAC de l’eau (titre alcalimètre complet) ;
  • La quantité de stabilisant (taux d’acide cyanurique).

Ces résultats sont disponibles dans l’application en temps réel. Vous pouvez ainsi surveiller l’état de votre piscine en direct et sans réaliser d’analyses manuelles et sans les interpréter. LA sonde « EcO » s’en charge pour vous !

Une application connectée pour un suivi optimal

L’application « iopool » vous permet donc de contrôler la qualité de l’eau de votre bassin. Mais ce n’est pas tout, dès qu’un traitement est nécessaire, l’application vous le signale via une alerte. Véritable assistante virtuelle, l’appli vous explique ensuite les démarches à suivre pour réaliser le traitement, en toute sécurité. A la clé : une eau saine et claire !

A noter : lors de la mise en marche de votre sonde « Eco », vous devez d’abord installer l’application et créer un compte. Pour des conseils adaptés, vous devez définir votre piscine dans l’application : sa localisation, ses dimensions et ses accessoires. Une fois la piscine crée, vous pourrez activer votre EcO, puis le lier à votre application.

Des produits d’entretien livrés chez vous, en cas de besoin !

L’application « iopool », propose des produits d’entretien disponibles sur un e-shop. Vous pouvez les commander dès que nécessaire. Cerise sur le gâteau, l’appli vous permet, à chaque traitement, de renseigner la quantité de produits utilisés. Ainsi, avant que votre stock ne soit vide, vous recevez une notification et pouvez commander ce dont vous avez besoin pour ne pas être à court ! Une livraison à domicile est possible en 2 jours ouvrables.

Retrouvez la sonde connecté « EcO » sur notre site Distripool.fr. N’hésitez pas à contacter notre équipe pour plus d’informations.